Montagne de Cordœil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cordoeil)
Aller à : navigation, rechercher
Montagne de Cordœil
Vue sur la montagne de Cordœil (Petit Cordœil à droite, avec le pylone ; Grand Cordœil à gauche), depuis la montagne du Cheval Blanc.
Vue sur la montagne de Cordœil (Petit Cordœil à droite, avec le pylone ; Grand Cordœil à gauche), depuis la montagne du Cheval Blanc.
Géographie
Altitude 2 114 m, Grand Cordœil
Massif Massif des Trois-Évêchés
Coordonnées 44° 04′ 04″ N 6° 31′ 46″ E / 44.06778, 6.5294444° 04′ 04″ Nord 6° 31′ 46″ Est / 44.06778, 6.52944  
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence

Géolocalisation sur la carte : Alpes-de-Haute-Provence

(Voir situation sur carte : Alpes-de-Haute-Provence)
Montagne de Cordœil

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Montagne de Cordœil

La montagne de Cordœil est un sommet entre la vallée du Haut Verdon et celle de l'Issole, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence.

De forme triangulaire (base au nord), elle est encadrée par les vallées du Verdon et de l’Issole. Le point culminant, le Grand Cordœil, se situe à la limite de trois communes : Thorame-Haute, Thorame-Basse et la Mure-Argens.

La montagne est composée de deux pics principaux :

  • le Grand Cordœil ou Tête de Cordœil[1], 2 114 m, au nord-est ;
  • le Petit Cordœil, 1 780 m, sur la même crête, au nord-ouest (commune de Thorame-Basse).

Il existe une aire de départ de vol libre sur le Petit Cordœil.

La montagne donne son nom à une bière artisanale bio élaborée à Thorame-Basse.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France »,‎ 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7)