Cordillère Orientale (Colombie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cordillère Orientale.
Cordillère Orientale
Localisation de la cordillère Orientale en Colombie
Localisation de la cordillère Orientale en Colombie
Géographie
Altitude 5 410 m, Ritacuba Blanco
Massif Cordillère des Andes
Longueur 900 km
Largeur 170 km
Administration
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Drapeau du Venezuela Venezuela

La cordillère Orientale est l'une des trois branches de la cordillère des Andes en Colombie. Son sommet le plus élevé est le Ritacuba Blanco avec 5 410 m d'altitude.

Géographie[modifier | modifier le code]

La cordillère Orientale est une des trois ramifications de la cordillère des Andes en Colombie. Elle s'étend du sud-ouest au nord-est depuis le nœud d'Almaguer dans le département de Huila jusqu'à la serranía de Perijá, dans le département de La Guajira. À l'ouest, elle est séparée de la cordillère Centrale par la vallée du río Magdalena tandis que le versant est fait partie des bassins versants de l'Amazone, de l'Orénoque et du río Catatumbo.

D'importantes villes telles Bogota, la capitale de Colombie, Tunja, Cúcuta ou Bucaramanga se trouvent dans cette cordillère. Ses sols riches et son hydrographie importante en font une région économiquement très dynamique[1].

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

Serranía del Perijá près de Valledupar.
Le páramo de Guerrero, dans le département de Cundinamarca.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Río Suárez dans le département de Boyacá.

Zones protégées[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Atlas de Colombia. Suramericana de Seguros y Editorial Eurolibros. Bogotá, 1995.

Articles connexes[modifier | modifier le code]