Corax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Corax de Syracuse (en grec ancien Κόραξ est un sophiste du (VIe siècle av. J-C., fondateur de la rhétorique, maître de Tisias. Il est considéré comme l’inventeur du sommaire.[1]

Notice historique[modifier | modifier le code]

D’après la légende, Corax demanda à être payé pour cet enseignement à la condition seule que Tisias gagne son premier procès. À l’inverse, si Tisias perdait son procès, cela prouverait l’inefficacité de sa méthode, et Corax ne demanderait pas d’honoraires. Tisias est censé avoir développé la rhétorique judiciaire et notamment le champ argumentatif. L’existence historique de Tisias, comme celle de Corax n’est pas attestée, certains spécialistes pensent même qu’il s’agit de la même personne. Cependant, les philosophes grecs Platon[2], Aristote, et le romain Cicéron les évoquent comme deux personnes distinctes, fondateur d'une école dont est sorti Gorgias. Il est mort en 467 av. J-C.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Agésilas Trad. Pierre Chambry, Xénophon. Œuvres complètes, t. 1 (Hachettte, 1967, p. 428)
  2. Platon, Phèdre [détail des éditions] [lire en ligne] (267a et 273a)

Liens internes[modifier | modifier le code]