Coptis trifolia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coptide trifoliée

Description de cette image, également commentée ci-après

Fleur de Coptis trifolia, Québec.

Classification
Règne Plantae
Classe Magnoliopsida
Ordre Ranunculales
Famille Ranunculaceae
Genre Coptis

Nom binominal

Coptis trifolia
Salisb.

La coptide trifoliée (Coptis trifolia), communément appelée racine jaune ou savoyane, ou encore coptide du Groenland (d'après son synonyme Coptis groenlandica), est une plante herbacée vivace de la famille des Renonculacées.

Ses feuilles d'un vert foncé et luisantes, divisées en trois lobes rappellent celles du fraisier ou du trèfle. La fleur solitaire est composée de 5 à 7 sépales blancs et est portée sur une longue queue fine. Le fruit est une ombelle de fuseaux terminés par un crochet.

La plante affectionne les bois frais et humides des forêts de conifères ou les tourbières. Elle pousse souvent sur un lit de mousse.

Sa particularité, outre le fait que ses feuilles restent vertes tout l'hiver, sont ses racines dorées. Celles-ci apparaissent de façon distinctive dès que l'on creuse un peu avec la main.

La racine de la coptide trifoliée offre un large spectre antimicrobien et antibiotique naturel.

La coptide est connue au Québec sous le nom de savoyane, abréviation de Tisavoyane, graphie phonétique d'un mot micmac signifiant teinture pour les peaux. Les Amérindiens de différentes tribus se servaient de la plante pour teindre les cuirs. La coptide a connu et connaît encore la célébrité comme antiscorbutique, stomachique, tonique et antiseptique. On l'utilise beaucoup, par la mastication d'un petit paquet de ses racines filiformes, pour lutter contre les aphtes de la bouche.

Feuilles de Coptis trifolia, Ontario.

Sur les autres projets Wikimedia :