Cool Britannia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cool Britannia est un mouvement culturel qui caractérise le Royaume-Uni de la fin des années 1990, à la suite de l'arrivée au pouvoir du Labour et de Tony Blair.

Historique[modifier | modifier le code]

Mode[modifier | modifier le code]

Le lancement de magazines comme Loaded (en) ou Dazed & Confused, ainsi que l'insistance de Liz Tilberis du Harper's Bazaar et Anna Wintour du Vogue américain de faire de Londres une place centrale de la mode contribuent à développer ce mouvement[1]. La London Fashion Week (en), semaine de défilés de prêt-à-porter, semble incontournable et beaucoup de grandes entreprises internationales du luxe vestimentaires ouvrent d'immenses magasins sur Bond Street[1]. Central Saint Martins déjà mondialement reconnu devient plus encore un lieu de formation réputé[1] avec les nominations des britanniques Galliano et McQueen par LVMH à la tête des plus prestigieuses maisons de couture parisiennes.

Musique[modifier | modifier le code]

La britpop est aussi le fer de lance du renouveau du Royaume-Uni avec des groupes comme Supergrass, Oasis, Blur, Suede ou les Spice Girls[1] au sommet de leurs gloires dès le milieu des années 1990.

Arts[modifier | modifier le code]

Le mouvement « Britart » voit l'émergence de de jeunes artistes et de galeristes, essentiellement londoniens, érigés au staut de star plus encore que l'art lui-même[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Design Museum et Paula Reed, Fifty fashon looks that changed the 1990s, Londres, Conran Octopus, coll. « Fifty Fashion Looks »,‎ octobre 2013, 112 p. (ISBN 978-1840916270, présentation en ligne), « Cool Britannia », p. 92 à 93

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]