Converse (chaussure)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Converse.

Converse (chaussure)

Description de l'image  Converse logo.png.
Dates clés 1908 (Création dans le Massachusetts)
Forme juridique Société Anonyme (NYSE : NKE)
Siège social Malden, Massachusetts, États-Unis
Activité Équipementier basket
Produits All Star Chuck Taylor
Société mère Nike
Site web www.converse.com www.converse.fr

Converse est une entreprise de confection américaine qui fabrique essentiellement des chaussures de sport.

Elle appartient à Nike depuis 2003.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Converse Rubber Shoe Company est créée en 1908 par Marquis Mills Converse, à Malden (Massachusetts) au nord de Boston[1]. Les premières productions de l'entreprise sont de grosses bottes fourrées à semelle de caoutchouc permettant de protéger les pieds durant les rudes hivers de la Nouvelle-Angleterre[2]. En 1910 4000 souliers par jour sortent alors de l'usine, mais pour se diversifier, Marquis M. Converse décide de se tourner vers les chaussures de sport. En 1915, il lance la fabrication d'une paire de chaussure de tennis.

La Converse All Star est créée en 1917. En 1921, la firme embauche le célèbre basketteur de l'équipe des Akron Firestone, Chuck Taylor, comme agent commercial. Celui-ci deviendra un infatigable représentant de la marque à travers tous les États de l'Union jusqu'à sa retraite en 1968. En 1932, pour le remercier de sa contribution au succès du modèle dont il a d'ailleurs amélioré le design, le nom de Chuck Taylor est imprimé sur le macaron orné d'une étoile bleue collé au niveau de la cheville, sur la face interne de la chaussure.La Chuck Taylor en photographie ci-contre, sera associé à l'idée de la chaussure de basket type jusque dans les années 1970.

Au début des années 1970, Converse acquiert les droits pour produire le modèle Jack Purcell, initialement créé par la firme BF Goodrich pour le joueur canadien de badminton éponyme.

En 1984, Converse All Star est le principal sponsor des Jeux olympiques.

Durant cette décennie, Converse associe ses modèles à des joueurs majeurs de tennis ou de basket-ball, tels que Jimmy Connors, Larry Bird ou Magic Johnson.

Converse a également longtemps fourni l'armée américaine, notamment en bottes de parachutistes.

Converse aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En juin 2003, Converse accepte l'offre d'achat de Nike à 269 millions d'euros.

L'équipementier essuyait de grosses difficultés financières, avec un chiffre d'affaires n'atteignant que 200 millions de dollars en 2002 (contre 9,9 milliards de dollars pour Nike la même année). Depuis 2003, le chiffre d'affaires de la société est passé de 200 à 720 millions de dollars (2008).

Converse a développé sa gamme de modèles. Outre des Chuck Taylor All-Stars déclinées à l'infini (hautes, basses, en toile, en cuir, logotées…), Converse fabrique également de nombreuses chaussures adaptées à la pratique du basket ball, les Weapon, Wade, Icon Pro, Maverick, etc.

Converse produit aussi les Jack Purcell, les One Star , les Varvatos, les Stars Players (difficiles à trouver sur le marché européen) et de nombreuses autres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de la marque Converse
  2. Magazine Rock & Folk n° 546, Février 2013, page 112

Athlètes sponsorisés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :