Convento de San Esteban (Salamanque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Façade de l'église

Le Convento de San Esteban est un monastère Dominicain situé sur la place du Concile de Trente à Salamanque.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Dominicains se sont installés à Salamanque en 1255 ou 1256. Un premier monastère a été construit sur le site actuel avant d'être détruit pour laisser place à l'édifice actuel, dont la construction a commencé en 1524 à l'initiative du cardinal Juan Álvarez de Toledo. Elle se termine en 1610.

Le monastère a été un centre important durant la Contre-Réforme, il vit notamment la création de l'École de Salamanque, dirigée par Francisco de Vitoria et comptant parmi ses rangs Thérèse d'Avila et Ignace de Loyola.

Architecture[modifier | modifier le code]

Façade[modifier | modifier le code]

La façade comprend le portail de l'église et celui du monastère adjacent. Elle est un exemple renommé de style Plateresque, style architectural de transition entre l'art gothique et la Renaissance.

Le tympan abrite un bas-relief exécuté par Juan Antonio Ceroni au début du XVIIe siècle, il représente le calvaire et le martyre de Saint Étienne.

Le portique a été réalisé par Juan Ribero Rada entre 1590 et 1592.

Église paroissiale[modifier | modifier le code]

L'architecte Juan de la Alva a dessiné les plans de l'église de San Esteban qui forme une partie de l'édifice. Dotée d'une seule nef, ses dimensions sont de 84 mètres en longueur et 14,5 mètres en largeur pour une hauteur sous arche de 27 mètres.

L'église est notamment célèbre pour le retable de style baroque qui orne l'autel, œuvre de José Benito Churriguera.

Cloître[modifier | modifier le code]

Le cloître a été conçu par Martín de Santiago, un des frères du monastère.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]