Convention de Bamako

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Convention de Bamako, entrée en vigueur le 20 mars 1996, adoptée sous l'égide de l'Organisation de l'unité africaine interdit l'importation en Afrique de déchets dangereux et radioactifs en provenance de Parties non contractantes, elle soumet les mouvements au sein du continent africain à un système proche des procédures de la convention de Bâle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/ratifications.pdf