Convention de 1836

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Réplique du bâtiment de Washington-on-the-Brazos oû la Déclaration d'indépendance du Texas fut signée. On peut y lire l'inscription suivante: « Here a Nation was born. » (Ici une Nation est née.)

La Convention de 1836 est une assemblée de délégués élus qui se tint à Washington-on-the-Brazos au Texas en mars 1836. La Révolution texane avait débuté cinq mois plus tôt et le gouvernement par intérim, connu sous le nom de Consultation hésitait quant à l'opportunité de déclarer l'indépendance du Texas ou à exiger le respect de la Constitution mexicaine de 1824, alors bafouée par le président mexicain, qui gouvernait à l'aide de caciques corrompus. Contrairement aux conseils texans précédents, les délégués à la Convention de 1836 étaient plus jeunes, nouvellement arrivés au Texas et plus inflexibles sur la question de l'indépendance. Ils négligèrent de demander l'avis des hispanophones installés au Texas de longue date. Alors que la Convention s'apprêtait à se réunir, le président mexicain Antonio Lopez de Santa Anna conduisit une armée au Texas pour mater la révolte; l'avant-garde de cette troupe arriva à San Antonio de Bexar le 23 février. De nombreux colons arrivés des États-Unis furent massacrés par les troupes mexicaines. La Convention convoquée le 1er mars, adopta le jour suivant la Déclaration d'indépendance du Texas, écrite par George Childress. Elle décida aussi d'abolir l'esclavage au Texas, abolition qui fut remise en cause quand le Texas entra dans l'Union.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]