Conure leucotique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Conure leucotique

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pyrrhura leucotis dans un zoo

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Pyrrhura

Nom binominal

Pyrrhura leucotis
(Kuhl, 1820)

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 06/06/81

La Conure leucotique (Pyrrhura leucotis), anciennement Conure emma ou Conure à oreillons blancs, est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Psittacidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 22 cm. Proche de la Conure versicolore, il s'en distingue par les zones périauriculaires blanches (au lieu de blanc argenté) et l'extension plus importante de la coloration bleu azur sur le front se retrouvant également sur le dessin écailleux.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est représenté par cinq sous-espèces (dont certaines ont été élevées récemment au rang d'espèce) :

  • leucotis à la tête marron et bleue ;
  • griseipectus avec la tête grisâtre et la poitrine tendant vers le gris, désormais Conure à poitrine grise ;
  • pfrimeri avec la tête bleu ciel et la gorge claire ;
  • emma avec la tête bleu ciel également mais une coloration générale plus sombre ;
    • Elle est considérée comme l'espèce Conure emma par certains auteurs
  • auricularis avec le front bleu ciel, la gorge avec des écailles de même couleur et blanches et la poitrine avec des écailles brun verdâtre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forshaw J.M. (2006) Parrots of the World. An identification guide. Princeton University Press, Princeton, Oxford, 172 p.
  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Mario D. & Conzo G. (2004) Le grand livre des perroquets. de Vecchi, Paris, 287 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :