Conure de Wagler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Conure de Wagler (Psittacara wagleri, anciennement Aratinga wagleri) est une espèce d'oiseaux néotropicaux.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce peuple les Andes entre le Venezuela et le Pérou.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 36 cm de long. Il présente un plumage essentiellement vert avec du rouge essentiellement au niveau du front et de la calotte. Ils mangent généralement des petits scorpions et des mygales grâce à leur bec hors du commun.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit dans les forêts jusqu'à 3 000 m d'altitude.Certaines personnes les chassent à cause de leur cri extrêmement énervant!

Systématique[modifier | modifier le code]

Cette espèce fait partie du groupe des conures vertes à front rouge avec la Conure de Finsch, la Conure mitrée et la Conure à tête rouge.

Suivant une étude phylogénique de Remsen et al. (2013), le genre Aratinga est entièrement redéfini pour être monophylétique. Le Congrès ornithologique international répercute ces changements dans sa classification de référence version 3.5 (2013), et la Conure de Wagler est déplacée vers le genre Psittacara.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 3.5, 2013) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Psittacara wagleri wagleri (G.R. Gray, 1845) ; a des écailles rouges au niveau du cou ;
  • Psittacara wagleri transilis (J.L. Peters, 1927) ; a des écailles rouges au niveau du cou également mais un plumage vert plus foncé ;
  • Psittacara wagleri frontatus (Cabanis, 1846) ; a des taches rouges sur les épaules ;
  • Psittacara wagleri minor (Carriker, 1933) ; a des taches rouges sur les épaules également mais de taille plus petite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forshaw J.M. (2006) Parrots of the World. An identification guide. Princeton University Press, Princeton, Oxford, 172 p.
  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Mario D. & Conzo G. (2004), Le grand livre des perroquets, de Vecchi, Paris, 287 p.
  • Remsen, J.V. Jr, E.V. Schirtzinger, A. Ferraroni, L.F. Silveira & T.F. Wright (2013), «  DNA-sequence data require revision of the parrot genus Aratinga (Aves: Psittacidae) », Zootaxa, vol. 3641, no 3, p. 296-300.