Conure à joues d'or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Conure à joues d'or

Description de cette image, également commentée ci-après

Ognorhynchus icterotis

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae

Genre

Ognorhynchus
Bonaparte, 1857

Nom binominal

Ognorhynchus icterotis
(Masséna et Souancé, 1854)

Statut de conservation UICN

( CR )
CR  :
En danger critique d'extinction

La Conure à joues d'or (Ognorhynchus icterotis) est une espèce d'oiseau d'Amérique du Sud appartenant à la famille des Psittacidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 42 cm, une assez grande taille pour une conure. Ses parties supérieures sont vertes et les inférieures jaune verdâtre. Le front, les joues et les zones périoculaires sont jaune vif. Le dessous de la queue est rougeâtre. Les cercles oculaires sont clairs et les iris orange. Le bec est noir et les pattes gris rosé.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce occupe les forêts subtropicales tempérées entre 2 500 et 3 200 m d'altitude caractérisées par la présence du palmier Ceroxylon andicolum auquel elle est inféodée.

Nidification[modifier | modifier le code]

Cet oiseau construit son nid dans le creux d'un palmier entre 20 et 25 m de hauteur. La reproduction semble se dérouler de mars à mai.

Répartition[modifier | modifier le code]

La Conure à joues d'or est très rare dans les Andes entre la Colombie et l'Équateur où elle est en voie de disparition à cause de la destruction de son habitat.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forshaw J.M. (2006) Parrots of the World. An identification guide. Princeton University Press, Princeton, Oxford, 172 p.
  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Mario D. & Conzo G. (2004) Le grand livre des perroquets. de Vecchi, Paris, 287 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :