Controverses sur la circoncision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une protestation contre la circoncision infantile devant le rassemblement annuel de l'Academy of Pediatrics at the Washington Convention Center.

Les controverses sur la circoncision placent le débat, selon les cas, dans une opposition ou sur le plan d'une critique de l'acte par rapport à l'éthique, à la santé, à la sexualité, à la religion, à la psychologie et à la justice (voir également aspects juridiques de la circoncision).

Débats actuels dans le monde[modifier | modifier le code]

Un lobby anti-circoncision à la Chicago's Pride Parade.

Allemagne[modifier | modifier le code]

En 2012, un tribunal allemand a condamné la circoncision pour motif religieux[1].

Canada[modifier | modifier le code]

Le lobbying de certains groupements a contribué à la suppression du remboursement des circoncisions néonatales dans certaines provinces du Canada.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, des mouvements pour l’intégrité génitale, parfois désignés du terme générique « intactiviste », considèrent que puisque l’ablation du prépuce induit une perte de fonctions sexuelles, elle nuit au bien-être de l’homme et ils font valoir que la circoncision génère une souffrance physique et morale réelles chez certaines personnes. Ils estiment donc que le prépuce n’est pas « un bout de peau superflu » dans l’anatomie masculine et que la circoncision constitue une mutilation de tissus sexuels sains et fonctionnels, une véritable violation du droit à l’intégrité corporelle, lorsqu’elle est pratiquée avant l’âge de la majorité.

Des associations contre la circoncision envoyèrent une proposition de loi afin d’interdire la circoncision des mineurs auprès du Congrès des États-Unis mais elle ne reçut l’aval d’aucun sénateur.

« Leur lobbying a contribué toutefois à la suppression du remboursement des circoncisions néonatales dans certains États, notamment sur la côte ouest, ainsi qu’au Canada ».

Selon les opposants à la circoncision, celle-ci ne serait justifiable médicalement que s’il n’existait pas de solutions de remplacement moins invasives et si la vie du patient était en jeu[2].

Les militants américains anti-circoncision (dits « intactivistes »), s'apprêtent à soumettre aux autorités de la ville de San Francisco un texte de loi visant à interdire la circoncision avant l'âge de 18 ans. Une pétition ayant déjà recueilli plus de 12 000 signatures leur permet, selon les règles électorales en vigueur en Californie, de faire soumettre à référendum cette proposition devant les électeurs de la ville, qui voteront le 8 novembre 2011[3] pour ou contre la circoncision. En cas d'adoption du texte, les peines encourues pour non-respect de la loi seraient de 1 000$ d'amende et jusqu'à un an de prison[4]. Le projet de loi est aujourd'hui en suspens, une juge américaine ayant interdit le référendum. Les militants ont cependant l'intention de faire appel de la décision[5].

Pakistan[modifier | modifier le code]

Au Pakistan, le statut de la circoncision a longtemps été utilisé comme un signe de l'irruption de l'Inde dans ses affaires internes, mais une certaine confusion ressortit du fait que de larges segments de la population mâle musulmane, plus particulièrement de la population mâle des régions tribales de l'ouest, n'étaient pas circoncis[6],[7].

Israël[modifier | modifier le code]

Des oppositions existent à la circoncision parmi les juifs d'Israël. En dépit de la pression familiale, un petit nombre croissant de juifs choisissent d'outrepasser la procédure[8].

Suisse[modifier | modifier le code]

En 2010, des membres du parti Les Verts (Suisse) ont voulu faire interdire la circoncision[9].

Débats actuels au sein des religions[modifier | modifier le code]

Au sein de l'Islam[modifier | modifier le code]

Des groupes islamiques anti-circoncision ont émergé, tels que Qur'an Alone, défendant l'idée que la circoncision est une insulte à Allah et serait une tentative d'améliorer sa création[10].

Controverse d'un point de vue psychologique[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le single du groupe Die Antwoord, Evil Boy, est une condamnation du rituel de la circoncision chez les Xhosas. Le nouveau membre, Wanga, un rappeur xhosa du Cap, rejette le rituel de passage à l'âge adulte chez les Xhosas qui se traduit notamment par la circoncision. Il a choisi de rester non circoncis et de passer par conséquent pour un « mauvais garçon (evil boy) pour la vie »[11].

Liens et références externes[modifier | modifier le code]

Manifestation anticirconcision à San Francisco
Manifestation anticirconcision à Washington D.C.

Oppositions à la circoncision[modifier | modifier le code]

En français :

En anglais :

Critiques de l'opposition à la circoncision[modifier | modifier le code]

Défenseurs de la circoncision[modifier | modifier le code]

Critiques de la défense de la circoncision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie dédiée à ce sujet : Controverse sur la circoncision.