Contrôle parental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
DansGuardian - STOP pornograpny

Le contrôle ou filtre ou filtrage parental est un type de système qui permet aux parents de restreindre automatiquement l’accès de leurs enfants à un média (Internet, télévision, console de jeu) en le limitant à certaines catégories de contenus, afin de les protéger, en particulier contre les risques de pédophilie et les contenus considérés comme choquants pour leur âge (pornographie, violence).

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le paramétrage du logiciel est protégé par mot de passe, afin que seul l’administrateur du système (les parents) puisse en modifier les paramètres. Si le logiciel est installé dans le système d'exploitation de l'ordinateur, il ne filtre alors pas le contenu non appelé par ce système (autre ordinateur, Live CD et Live USBetc., qui permettent alors de contourner le contrôle), le filtrage est plus efficace s'il est réalisé au niveau de la connexion à internet.Il est aussi possible de vérifier si une personne et contre son usage

Télévision[modifier | modifier le code]

Les démodulateurs de télévision numérique (par câble, par satellite, par ADSL, etc.) sont parfois équipés d'un système de contrôle parental.

Ce dernier filtre les émissions à contenus indésirables pour l'enfant telle que les magazines ou long métrages pornographique ou gore et parfois à partir d'une certaine heure donnée. Leur utilité est que l’enfant peut être protégé non seulement sur Internet, mais aussi les adultes peuvent l'empêcher de regarder des programmes interdits à leur âge sur la télévision. Comme le contrôle parental pour Internet, un mot de passe ou un code spécial est requis pour l'activer ou le désactiver. Cependant, les aides sur son utilisation sont plus restreintes.

Internet[modifier | modifier le code]

Sur Internet, le contrôle parental peut être assuré par un logiciel ; mais il est plus efficace de contrôler soi-même les créneaux horaires progressifs, selon l'âge du jeune, l'implantation de l'ordinateur et de dialoguer avec le jeune sur ses droits et devoirs, quant à l'utilisation de cet outil.

Comme tous les logiciels, ceux-ci peuvent être gratuits, mais pas forcément libres, il existe également de nombreuses solutions payantes. Des solutions existent aussi bien pour les plates-formes Mac, Windows ainsi que sur les distributions de GNU/Linux et autres systèmes libres..

Ces logiciels peuvent être utilisés non seulement dans les logiciels permettant d’accéder à Internet (navigateurs web), mais aussi dans les autres logiciels, les jeux vidéo, voire en dehors de l’ordinateur (dans la télévision numérique, les téléphones mobiles, les consoles de jeux).

Les logiciels de contrôle parental n’ont pas pour vocation de remplacer la vigilance des parents ; il s’agit de simples outils. L'ONG Action Innocence organise 2 fois par an, un test de l'ensemble des solutions existantes et faisant référence : le Test Filtra. L'Union Européenne via son Projet SIP[1] (Safer Internet Project) pour un Internet plus sûr, œuvre également pour le développement de solutions de protection des enfants plus efficaces.

En France, au niveau législatif, la loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) de 2004[2], impose à tous les fournisseurs d’accès à Internet grand public, d’informer leurs abonnés de l’existence de moyens de filtrage d’accès à internet. Une proposition de loi a été déposée à l'Assemblée nationale le 9 novembre 2005, « tendant à renforcer les obligations des fournisseurs d’accès à l’Internet en matière de fourniture de logiciels de filtrage »[3]. Par ailleurs, au niveau exécutif, le gouvernement a obtenu en 2005, en concertation avec les FAI, que ces derniers mettent à disposition de leurs abonnés de tels systèmes.

Un dispositif de contrôle parental est directement incorporé dans beaucoup de systèmes d’exploitation récents, notamment Windows Vista de Microsoft, Mac OS X version Leopard d'Apple ou encore dans des distributions GNU/Linux comme Ubuntu et Emmabuntüs[4] ou DoudouLinux qui inclut DansGuardian.

Consoles de jeux vidéo dotés de systèmes de contrôle parental[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. www.sip-bench.org
  2. Article 6-I-1° de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique, sur Légifrance.
  3. Bruno Gilles, Proposition de loi tendant à renforcer les obligations des fournisseurs d’accès à l’Internet en matière de fourniture de logiciels de filtrage, n° 2633, 9 novembre 2005.
  4. Commentcamarche contrôle parental sous Emmabuntüs janvier 2013

[1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généralistes

Lien externe[modifier | modifier le code]

  1. « Rainbow 2014 : Contrôle parental », sur Exemple de logiciel de contrôle parental