Context-adaptive variable-length coding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Context-adaptive variable-length coding ou CAVLC est une forme de codeur entropique à longueur variable utilisé dans la norme vidéo H.264 ou MPEG-4 AVC. Il fait partie des techniques de compression sans perte, c'est-à-dire qu'à partir du code binaire généré par le codeur, il est possible de faire l'opération inverse et de retrouver les informations d'entrée sans aucune différence.

Principe[modifier | modifier le code]

Le CAVLC est un codeur adaptatif à longueur variable fondé sur le codage de Huffman. Il s'agit d'un codage souvent représenté en arbre dans lequel chaque symbole est assigné à un code plus ou moins long selon sa probabilité d'apparition. Un code sera long si sa probabilité est faible. Le défaut du codage de Huffman est que le nombre de bits qu'il attribue pour chaque symbole est entier et donc il est souvent loin du codage optimal. Par exemple, si on considère une probabilité de 0,99 %, le meilleur codage selon l'entropie (eq.1) est de 0,015 bits or le symbole assigné sera codé sur 1 bit (au minimum).

Rappel de la formule du calcul de l'entropie:

H = - log(P), où P est un réel compris compris entre 0 et 1 (la probabilité) (eq.1)

Applications[modifier | modifier le code]

Dans la norme H.264, son rôle est d'encoder les coefficients des blocs résiduels de l'image à encoder après les étapes de transformée de Fourier discrète, de quantification et de ré-ordonnancement (établi par un zigzag). Il s'agit de la dernière étape d'encodage qui permet de créer le flux binaire. L'opération inverse est utilisée par le décodeur.

La norme H.264 possède également un deuxième codeur entropique mais de type arithmétique CABAC (Context-based adaptive binary arithmetic coding) qui est plus efficace d'un point de compression par rapport au CAVLC (environ 10 % de gain en compression) mais qui demande beaucoup plus de ressources pour le décodage.

Le CAVLC est présent sur tous les différents profiles de la norme H.264 contrairement au CABAC qui est exclu des profiles baseline et extended.

Références[modifier | modifier le code]

(en) E. G. Richardson, H.264 and MPEG-4 Video Compression: Video Coding for Next-generation Multimedia, Chichester, John Wiley & Sons Ltd.,‎ septembre 2003 (ISBN 0-470-84837-5)


Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]