Contes de la rue Broca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Contes de la rue Broca sont une série d'ouvrages de contes de fées pour enfants écrits par Pierre Gripari et illustrés par Claude Lapointe, publiés pour la première fois aux éditions de la Table Ronde en 1967 puis réédités chez Grasset-Jeunesse.

Les Contes de la rue Broca regroupent quinze récits, chaque histoire commençant rue Broca chez l'épicier Saïd, dont les enfants jouent dans la boutique et guettent les visites de Monsieur Pierre, un client fidèle qui connaît des dizaines d'histoires.

Histoires[modifier | modifier le code]

Les quinze histoires se centrent autour d'une famille située à Paris, qui se trouve souvent impliquée dans le surnaturel et le merveilleux.

  • 1. La Sorcière de la rue Mouffetard
  • 2. La Fée du robinet
  • 3. Le Gentil Petit diable
  • 4. La Sorcière du placard aux balais
  • 5. L'Histoire de Lustucru
  • 6. Le Géant aux chaussettes rouges
  • 7. Scoubidou, la poupée qui sait tout
  • 8. Je-ne-sais-où, je-ne-sais-qui, je-ne-sais-quoi
  • 9. La Paire de chaussures
  • 10. Roman d'amour d'une patate
  • 11. La Maison de l'oncle Pierre
  • 12. Le Prince Blub et la Sirène
  • 13. Le Petit Cochon futé
  • 14. Le petit arbre magique
  • 15. Juste et L'injuste

Anecdote[modifier | modifier le code]

Dans la préface aux Contes, l'auteur déclare que « la rue Broca n'est pas une rue comme les autres » détaillant l'impossibilité de se rendre dans la rue Broca en voiture à partir du boulevard de Port-Royal. Selon l'auteur, « Paris, en cet endroit, présente une courbure, et passe, pour ainsi dire, au-dessus de lui-même [...] la rue Broca, [...] est une dépression, une rainure, une plongée dans le sub-espace à trois dimensions ».

Au-delà de l'emploi du vocabulaire de la science-fiction, il est vrai que le boulevard de Port-Royal ne croise pas la rue Broca, le boulevard étant construit sur un pont enjambant la rue Broca (le dispositif se renouvelle pour la rue Pascal quelques mètres plus loin), fait inhabituel a fortiori au cœur du Paris historique.

Les numéros 1, 2, 3, 4, 6, 7 rue Broca n'existent pas.

Télévision[modifier | modifier le code]

  • Pour Noël 1982, Patrick Le Gall et Alain Nahum ont adapté pour la télévision quatre des Contes de la rue Broca. Patrick le Gall a réalisé « La Sorcière de la rue Mouffetard » et « La Paire de Chaussure », Alain Nahum, « La Fée du Robinet » et « La Sorcière du placard aux balais ». Les personnages de Bachir et Nadia sont interprétés par les jeunes Hakim Ganem et Elodie Warnod, les autres, par des membres de la troupe de la Comédie Italienne del. Arte. Les scènes d’extérieur se passent en décor naturel, dans le quartier même de rue Broca, tandis que les intérieurs ont été réalisés en studio, tout en trucage électronique.
  • En 1995, Gille Gay a réalisé les contes pour la télévision en dessin animé, sur des illustrations originales de Claude Lapointe.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Trombino et la sorcière du placard aux balais, par le théâtre de l'Epouvantail, 1998. Trombino, peintre en nuages, a cru faire une bonne affaire en achetant au notaire Grossou une maisonnette, au 13 rue Broca.

Musique[modifier | modifier le code]

La sorcière du placard aux balais a été mis en musique par Marcel Landowski sous forme de mini-opéra pour enfants.