Conteneur réfrigéré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Conteneur réfrigéré, reconnaissable à la ventilation.

Origine[modifier | modifier le code]

La conteneurisation est apparue dans les années 1960. La guerre de Corée a donnée une impulsion au transport par conteneur ce qui a mené à l'utilisation à grande échelle de la conteneurisation. Au fil des années, avec le grand nombre de navires porte-conteneurs, la conteneurisation a été l'une des conditions de la croissance des échanges et un moyen de lutte contre l'asphyxie des grands ports. Pour le transport des produits réfrigérés, l'utilisation des porte-conteneurs réfrigérés de type PCRF (reefer) ont été nécessaires sur la ligne des Antilles : les produits peuvent garder toute leur fraicheur sans risque pour le consommateur.

Principe[modifier | modifier le code]

Le principe du conteneur Reefer (autre nom du conteneur réfrigéré) est basé sur un dispositif de production de froid alimenté en courant par des prises reefers du navire. Le maintien de la température est géré par un modem qui transmet tous les paramètres à l'ordinateur de bord au PC ship officer. En cas de dysfonctionnement d'un conteneur, l'information est traitée directement par l'ordinateur de bord en émettant un signal d'alarme. L'officier de quart peut alors intervenir sur le reefer et remédier à cette défaillance. Avec ces systèmes, la chaîne de froid est maintenue jusqu'à l'arrivée au port. Dès que le conteneur est débarqué à terre, il est pris en charge par le service technique du port de livraison pour traiter ces conteneurs dans les mêmes conditions qu'à bord.

Environnement[modifier | modifier le code]

Sur le marché des conteneurs réfrigérés, certains sont dotés de technologies qui permettent de réduire l’impact sur l’environnement. Il existe ainsi les moteurs basse-consommation qui permettent de réduire jusqu'à trois fois la consommation de fuel par voyage et de réduire ainsi les émissions de gaz carbonique. Aussi, des logiciels de pilotage de la consommation permettent de contrôler la température des marchandises tout au long de leur trajet à bord et limitent ainsi la charge d'électricité utilisée.

Ces technologies sont fortement présentes au cœur des flottes des principaux armateurs mondiaux, à l’image du Groupe CMA CGM, no 3 du Reefer sur le marché mondial, qui en a acquis en 2008, pas moins de 5 000 (2 000, dotés de moteurs basse consommation et 3 000, dotés de logiciels de pilotage de la consommation).

Voir aussi[modifier | modifier le code]