Constantin de Hohenzollern-Hechingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Constantin de Hohenzollern-Hechingen, (en allemand Konstantin von Hohenzollern-Hechingen), né le 16 janvier 1801, décédé le 3 septembre 1869 en Silésie.

Il fut le dernier prince souverain de Hohenzollern-Hechingen de 1838 à 1850.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Frédéric de Hohenzollern-Hechingen et de Pauline Marie Louise de Biron, princesse de Courlande.

Mariages[modifier | modifier le code]

Constantin et Eugénie de Hohenzollern-Hechingen

Le 22 mai 1826 Constantin de Hohenzollern-Hechingen épousa Eugénie de Beauharnais [1], princesse de Leuchtenberg (1808-1847), fille d'Eugène de Beauharnais, duc de Leuchtenberg.

Veuf, en 1850, Constantin de Hohenzollern-Hechingen épousa morganatiquement Amélie Schenk de Geyern.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la mort de sa mère Constantin de Hohenzollern-Hechingen devint duc de Sagan. En 1850, il céda au roi de Prusse, Frédéric-Guillaume IV la Principauté de Hohenzollern-Hechingen contre une rente viagère de 10 000 thalers. À cette date, il vécut avec les prérogatives d'un prince de la famille royale prussienne à Löwenberg en Silésie.

Passionné de musique, il participa grandement à la création de l'association allemande de musique.

Il décéda le 3 septembre 1869 dans sa propriété en Silésie.

Il fut inhumé à l'église Saint-Jacques d'Hechingen aux côtés de sa première épouse.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Constantin de Hohenzollern-Hechingen appartient à la quatrième branche (lignée de Hohenzollern-Hechingen) issue de la première branche de la Maison de Hohenzollern. Cette quatrième lignée appartient à la branche souabe de la dynastie de Hohenzollern, elle s'éteignit avec lui en 1869.

Liens internes[modifier | modifier le code]