Constantin Simonov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simonov.

Constantin Simonov

Description de cette image, également commentée ci-après

Constantin Simonov en 1943

Naissance 28 novembre 1915
Pétrograd
Décès 28 août 1979
Moscou
Langue d'écriture russe

Constantin Mikhaïlovitch Simonov (en russe : Константин Михайлович Симонов ; né à Pétrograd le 28 novembre 1915 et mort à Moscou le 28 août 1979) est un écrivain et journaliste soviétique.

Il est particulièrement connu pour son poème Attends-moi (Жди меня, 1941), où un soldat demande à sa fiancée d’attendre son retour de la guerre. Le poème adressé à la comédienne Valentina Serova (ru) (1917-1975), qui fut sa compagne et avec qui il se maria en 1943, était très populaire à l‘époque. Il a été mis en musique par Matveï Blanter et reste l’un des plus connus de la langue russe.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Russie en guerre (récits), éd. PFE, 1945.
  • Les Jours et les nuits de Stalingrad - récit d’un témoin, éd. Colbert, 1945.
  • De la Mer Noire à la Mer de Barentz, éd. Denoêl, coll. Ailleurs, 1946
  • Maïdanek - un camp d’extermination, suivi du Compte rendu de la commission d’enquête polono-soviétique, Éditions Sociales, 1948, Paris.
  • Recueil de récits, éd. Langues Étrangères, 1948.
  • Les Vivants et les morts, trad. du russe par René Huntzbucler et Andrée Robel, éd. Julliard, 1961.
  • La Défense d’Odessa, éd. Julliard, 1964.
  • Les Vivants et les Morts, tome 2 : On ne naît pas soldat, éd. Julliard, Paris, 1965.
  • Les Vivants et les Morts, tome 3 : Le Dernier Été, Julliard, 1974.
  • Vingt jours sans guerre, éd. Julliard, 1974 (réalisé comme le film Vingt jours sans guerre par Alexeï Guerman)