Constantin III d'Écosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portait fictif de Constantin III d'Écosse d'après une gravure du XVIIe siècle

Constantin III d'Écosse († 997), (gaélique : Causantin Mac Cuilén), roi d'Écosse de 995 à 997,

Origine[modifier | modifier le code]

Le roi Cuilén († 971), laisse un seul fils Constantine III ou Causantín mac Cuilén qui est surnommé « le Chauve  » par les chroniqueurs médiévaux postérieurs comme Jean de Fordun[1] et qui règne une année et six mois en 995-997 après le meurtre du roi Kenneth II par Finguala ou Finella [2]. Constantin est un cousin éloigné de son prédécesseur Kenneth II et de son successeur Kenneth III.voir le schéma de la succession dynastique.

.

Règne[modifier | modifier le code]

Constantin, comme ses quatre prédécesseurs, est assassiné en 997[3]. Il est tué à « Rathinveramon  » (c'est-à-dire le fort de l'embouchure de l'Almond), probablement près de Scone dans ce qui est désormais le Perthshire, par un certain Kinath filio Malcolmi[4]. Dans la mesure où il n'y a pas d'autre Kinath/Cináed vivant à cette époque (Cináed mac Maíl Coluim est mort en 995), il s'agit certainement d'une erreur. Le meurtrier doit être Kenneth III (Cináed mac Duib), qui succède à Causantín, ou peut être, Máel Coluim lui-même, fils de Cináed II [5] ,[6].

Kenneth III est un membre de l'autre lignée de la dynastie royale. Une source postérieure et contestable indique que Constantin III est inhumé à Iona. Constantin, qui ne laisse pas de descendance connue est le dernier membre de la dynastie royale descendant du roi Aed († 878) à contrôler le royaume[7].




Notes[modifier | modifier le code]

  1. Chronicle Of The Scottish Nation, livre IV p. 168.
  2. (en) Dauvit Broun « Constantine III [Causantín mac Cuilén] (d. 997), », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  3. Annales de Tigernach AT: 997.1
  4. (en) William Forbes Skene Chronicles Of The Picts, Chronicles Of The Scots, And Other Early Memorials Of Scottish History. H.M General Register House (Edinburgh 1867) Reprint par Kessinger Publishings's (2007) (ISBN 1432551051) Nomina Regum Scotorum p. 175.
  5. Early Sources, p. 517–518. Jean de Fordun indique qu'il s'agit de Máel Coluim ; Duncan, p. 46, penche pour Cináed mac Duib du fait de la date de la mort de Causantín.
  6. (en) Alex Woolf From Pictland to Alba 789~1070 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2007) (ISBN 9780748612345) p.222
  7. (en) Alex Woolf op.cit p. 223

Sources[modifier | modifier le code]