Constantin Guys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Constantin Guys par Félix Nadar

Constantin Guys est un dessinateur et peintre français, né le 3 décembre 1802 à Flessingue (Pays-Bas), mort le 13 mars 1892 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un commissaire de la Marine, Constantin Guys débute par la carrière militaire.

Ce n'est qu'en 1830 qu'il acquiert une notoriété dans le domaine des arts, par des dessins et des lithographies. Toute sa vie, il demeure fidèle à ces deux modes d'expression, qui lui permettent de devenir un chroniqueur prolixe et brillant de la vie de son temps.

Il est le dédicataire du poème Rêve parisien de Charles Baudelaire (publié dans le recueil Les Fleurs du mal). Baudelaire rédige à propos de son œuvre Le Peintre de la vie moderne, que l'on peut considérer comme un essai ou un éloge, et dans lequel il définit notamment la notion de modernité.


Collections publiques[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

  • Musée des beaux-arts d'Angers
    • Deux Ouvrières en promenade, vues de dos, encre et aquarelle sur papier[1]
    • La Promenade au bois de Boulogne, encre et gouache sur papier[2]
    • Les Honneurs militaires rendus à un équipage royal, encre sur papier[3]
    • Trois Dames espagnoles en promenade, gouache sur papier[4]
  • Paris, musée du Louvre
    • À l'Entracte (1865), lavis brun et aquarelle sur papier[5]
    • Au Bal Mabille, lavis brun et aquarelle sur papier[6]
    • Au Bal public, encre et aquarelle sur papier[7]
    • Au Salon, scène de maison close, encre et lavis sur papier[8]
    • Aux Champs Elysées, encre et lavis sur papier[9]
    • Bal public (1836), encre et lavis sur papier[10]

Autres pays[modifier | modifier le code]

  • Washington, The Phillips Collection
    • Une Élégante, encre et aquarelle sur papier
    • Femme en crinoline, lavis sur papier
    • Vanité (vers 1875-1885), aquarelle sur papier
    • Jeune Espagnole, aquarelle sur papier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Deux Ouvrières en promenade, vues de dos », base Joconde, ministère français de la Culture
  2. « La Promenade au bois de Boulogne », base Joconde, ministère français de la Culture
  3. « Les Honneurs militaires rendus à un équipage royal », base Joconde, ministère français de la Culture
  4. « Trois Dames espagnoles en promenade », base Joconde, ministère français de la Culture
  5. « À l'Entracte », base Joconde, ministère français de la Culture
  6. « Au Bal Mabille », base Joconde, ministère français de la Culture
  7. « Au Bal public », base Joconde, ministère français de la Culture
  8. « Au Salon, scène de maison close », base Joconde, ministère français de la Culture
  9. « Aux Champs Elysées », base Joconde, ministère français de la Culture
  10. « Bal public », base Joconde, ministère français de la Culture
  11. Notice sur www.e-mca.ti.ch
  12. En ligne sur litteratura.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :