Constantin Gabras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Constantin Gabras (grec : Κωνσταντίνος Γαβρᾶς) est un officier et un noble byzantin. Il est duc de Trébizonde sous le règne de Jean II Comnène. En 1119 il attaque les turcs danichmendides tandis que l'empereur s'en prend aus Seldjoukides. Néanmoins cette offensive est un échec. Gabras est vaincu et fait prisonnier par les émirs Ghazi et Toughroul de Mytilène. Seule une dispute opportune entre les deux chefs turcs empêche ces derniers de profiter de leur victoire.

Vers 1139 l'émir danishmendide Mehmed Ghazi III envahit la haute Cilicie et prend la forteresse de Vahka. Constantin Gabras, qui s'est rendu autonome vis-à-vis du pouvoir impérial, s'allie avec lui contre Jean II. Mais entre 1139 et 1140, Jean repousse les Turcs de Bithynie et de Paphlagonie et contraint Gabras à la soumission.