Constantin Frosin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Constantin Frosin

Description de cette image, également commentée ci-après

Constantin Frosin

Naissance 12 octobre 1952
Herăstrău, Roumanie
Nationalité roumaine
Profession Poète, traducteur

Constantin Frosin, (né le 12 octobre 1952, Herăstrău, Vrancea en Roumanie), est un écrivain et traducteur roumain et français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études universitaires à l’Université de Bucarest, faculté de langues romanes, classiques et orientales, section français–italien. Licence ès lettres, notée 10 (maximum). Docteur en philologie, notée très bien et distinction magna cum laude. Durant la période 2003-2005, doyen fondateur de la faculté de communication sociale et relations publiques de l’Université Danubius de Galati. À présent professeur d’université auprès de la même université.

Affiliation[modifier | modifier le code]

Constantin Frosin est membre de l’Union des écrivains de Roumanie, de la Société roumaine de haïku, l’ADELF, de la SPAF, de la SPF, du PEN club international, sections française et belge, de la Société académique arts, sciences, lettres (Paris), membre de l’Association des écrivains de langue roumaine de Québec, membre d’honneur d’Europoésie – Rencontres européennes (Paris), du Printemps roumain (Lyon), président d’honneur de l’Association internationale des écrivains pour la paix, de l’Association des traducteurs professionnels, de l’Association des vétérans de guerre de Roumanie et de leurs descendants, membre de l’Académie francophone, de l’Académie internationale de Lutèce, membre correspondant de l’Académie européenne.

Activité littéraire[modifier | modifier le code]

Domaines de compétence :

  • Technique et art de la traduction (cours publié) ;
  • Style et stylistique ;
  • L'Argot français  : il a publié le premier dictionnaire de ce genre en Roumanie – aux éditions Nemira, 1995 ;
  • La Littérature roumaine d’expression française Thèse de Doctorat, parue aux éditions Eminescu, Bucarest, 2000 ;
  • Attestation de Conseiller éditorial (nécessaire pour assumer la direction d’une maison d’édition roumaine, dès 1992) ;
  • Attestation de Journaliste Professionnel (membre AZR – l’Association des Journalistes Professionnels – dès 1991) ;
  • Expert en Francophonie, membre de l’Académie Francophone dès 1991, nombreuses relations à un très haut niveau.

Il a publié dans des revues plus de 300 poèmes propres dans les revues de la Francophonie, plus de 100 essais dans les revues étrangères, plus de 200 dans celles roumaines. Il a aussi traduit dans des revues roumaines plus de 70 écrivains francophones et plus de 80 écrivains roumains traduits dans les revues francophones, etc.

Par ailleurs, ses travaux sont sortis dans des volumes publiés en édition : 8 volumes de littérature française traduits en roumain ; 17 volumes de poésie propre, dont juste 8 parus en Roumanie, plus d’un primés ; plus de 20 volumes à caractère scientifiques ; env. 25 volumes traduits et publiés aux éditions françaises et francophones ; plus de 130 volumes traduits du roumain en français, aux éditions roumaines et francophones. Comme étudiant, il a collaboré à 3 ouvrages universitaires. C'est donc près de 200 ouvrages qu'il a signé comme auteur, traducteur, préfacier, anthologateur, dont un tiers dans des éditions étrangères (à quoi s’ajoutent les traductions d’auteurs toujours en quête d’un éditeur, etc.). En tant qu'auteur, il a publié des poèmes, essais, traductions dans environ 600 revues francophones et dans presque toutes les revues de culture en Roumanie.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Médaille du Parlement Européen, 1995 ;
  • Le Grand Prix pour la Traduction de la Fondation Franco-Roumaine FRONDE, 1994 ;
  • le Prix du Municipe de Galaţi, 1995 ;
  • le Prix d’Excellence des éditions Haïku, Bucarest, 1996 ;
  • le Prix ORION pour l’Art de la Traduction, 1996 ;
  • le Prix d’Excellence des éditions Haïku, Bucarest, 1997 ;
  • la Médaille d’Argent du Rayonnement Culturel, La Renaissance Française, patronnée par le Président de la République Française;
  • la Médaille Jubilaire MATSUO BASHO, 1995 ;
  • le Prix Spécial du Quotidien VIAŢA LIBERĂ, 1998 ;
  • le Prix du Municipe Galaţi, 1998 ;
  • le Grand Prix de l’Académie Francophone, 1999 ;
  • la Médaille d’Or de l’Académie Internationale de Lutèce, 1999 ;
  • le Grand Prix pour la Littérature de l’Institut Italien de Culture et de la revue NUOVE LETTERE, 1998 ;
  • Chevalier de l'Ordre français des Arts et des Lettres, 2000 ;
  • Citoyen d’Honneur du Municipe de Galaţi, 2001;
  • Lauréat du Cercle européen de Poésie – Poesiâs;
  • Officier de l'Ordre des Palmes académiques, 2004;
  • Chevalier du Mérite Culturel Roumain, 2004;
  • le Diplôme d’Excellence du Département de Galaţi, 2005;
  • le Prix Relations Internationales de l’Union des Ecrivains de la République de Moldavie, 2005
  • Diplôme d’Excellence de la Bibliothèque Départementale de Vrancea, 2008
  • Citoyen d’Honneur des villes Galati et Adjud ;
  • le titre de Protecteur de la francophonie, décerné par le représentant du Président de l’O.I.F., M. Radu Carneci, Président de la Fondation Izvoare/Sources ;
  • Diplôme d’Excellence du Gouvernement de Roumanie, par l’institution du Préfet de Galati, 2008
  • Prix d’Excellence de l’Association du Patrimoine Roumain pour l’ « l’Ouvre monumentale de traducteur en français », 2007
  • Diplôme d’Excellence de la Bibliothèque V. A. Urechia de Galati, 2008
  • Médaille d’Argent de l’Assoc. Académique Arts, Sciences, Lettres (Paris), 2009;
  • Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres, 2009;
  • Médaille d'or du Mérite et Dévouement français, 2009;

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Valeriu Anghel, Constanta Coatu, Constantin Frosin, un român mondializat prin Francofonie (Constantin Frosin, un Roumain mondialisé par la Francophonie, éd. Le Brontosaure, Paris, 2006
  • Sous la direction de Laurent Fels, Constantin Frosin, Francophile roumain, Éditions Poiêtês, Grand Duché du Luxembourg, 2007
  • Jean-Paul Gavard-Perret, Ce Peu qui est Tout (la poésie de Constantin Frosin), éd. Le Brontosaure, Paris, 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]