Constance aux enfers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Constance aux enfers est un film franco-espagnol de François Villiers sorti en 1964. Le film, noir et blanc est d'une facture policière assez classique mais est émaillé de dialogues parmi les plus réjouissants de cinéma français. Ainsi lorsque Michèle Morgan, vieille fille enseignant le piano à Claude Rich croise sa voisine Dany Saval starlette insupportable devant les boîtes aux lettres Saval: Ca ne doit pas être drôle d'être toujours toute seule Morgan: Ca ne doit pas être drôle de ne jamais faire de cinéma Saval: Oh mais vous verrez! j'en ferai! Morgan: Ca c'est bien possible! les pires choses finissent toujours par arriver! Saval: C'est une vacherie, ça? Non?

Michèle Morgan au sommet de son art sa beauté est tout simplement radieuse, mais Dany Saval reçut pour le film les pires critiques de sa carrière. l'actrice avait beaucoup maigri, elle n'hésitait pas à un peu s'enlaidir pour accentuer le côté "starlette idiote" de son personnage, un journal spécialisé dans le cinéma publiera une phot de Dany dans le film avec la légende: "Mais qui a envie de voir ca?"

Synopsis[modifier | modifier le code]

Constance (Michèle Morgan) vieille fille professeur de piano vit seule et est extrêmement exaspérée par sa voisine d'en face (Dany Saval), jeune starlette yéyé, bruyante, exhibitionniste, bête et vulgaire. Lorsque paris se vide pour les vacances d'été, Constance s'apprête à partir avec sa meilleure amie (Maria Pacôme). mais la veille du départ, de ses fenêtres, elle assiste impuissante à une dispute entre la starlette et son petit ami (Simon Andreu)qui étrangle la jeune femme. Le beau jeune homme vient chercher conseil et trouve refuge chez Constance qui troublée plus que de raison se laisse séduire et aide le jeune homme a maquiller son crime. mais bientôt le couple est victime d'un maître chanteur de plus en plus gourmand. Constance découvre par hasard que la starlette est bien vivante et se porte comme un charme, elle est victime de la mise en scène de deux escrocs à la petite semaine. Constance, femme intelligent et bafouée se venge et dresse les deux amants l'un contre l'autre. Son piège tourne mal et cette fois la starlette y laisse vraiment sa peau

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]