Conspiration des Jeunesses hitlériennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La conspiration des Jeunesses hitlériennes est une affaire montée de toutes pièces et instruite par la police secrète soviétique pendant la Grande Purge à la fin des années 1930. De nombreux adolescents allemands et des hommes d'une vingtaine d'années sont arrêtés et accusés d'être des membres fascistes ou anti-communistes des Jeunesses hitlériennes et d'œuvrer contre l'Union soviétique.

Les adolescents de l'école Karl Liebknecht (en), du home n° 6 pour enfants (en) et des adultes travaillant en usine sont arrêtés, torturés et emprisonnés. Beaucoup sont exécutés ou morts en détention. Certains étaient des enfants de dirigeants communistes.

Par après, l'enquête a été reconnue comme étant avoir été faussée et un certain nombre d'enquêteurs ont été arrêtés et emprisonnés ou exécutés. Dans les années 1950, après la mort de Joseph Staline, un nouvel examen des dossiers a révélé que bon nombre d'accusations étaient sans fondements et de nombreuses victimes réhabilités.

Sources[modifier | modifier le code]