Console Win32

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GNU Midnight Commander dans la console Win32.

La Console Win32 est une interface utilisateur textuelle implémentée dans l'API Windows, qui permet d'exécuter les applications compilées pour le mode console (CUI). Une Console Win32 est possède un tampon écran et un tampon d'entrée. Elle est disponible à la fois dans une fenêtre Windows ainsi qu'en plein écran en mode texte.

Les consoles Win32 sont typiquement utilisées par les applications qui ne nécessitent pas l'affichage d'image (certaines couleurs pouvant néanmoins être utilisées), ou pour lesquelles celui-ci peut s'avérer être une contrainte (au niveau du développement de l'application elle-même ou d'autres applications qui pourraient interagir avec). Les interpréteurs de commandes Cmd, Windows PowerShell, Korn shell, ainsi que certaines applications avec une interface en mode texte telles que des gestionnaires de fichiers et des éditeurs de texte (tels que Far Manager, Midnight Commander, MS-DOS Editor) utilisent la console Win32.

Modes fenêtré et plein écran[modifier | modifier le code]

Une application console Win32 peut fonctionner dans deux modes distincts.

Dans l'un des deux modes, le texte est affiché dans une fenêtre et un mécanisme de rendu permet de l'afficher. Dans ce mode, l'interaction avec l'utilisateur se fait à travers le logiciel de fenêtrage. C'est analogue au fonctionnement de xterm sous X Window.

Dans le mode plein écran, la console Win32 utilise le mode texte de la carte graphique et met à jour les polices utilisées par l'adaptateur vidéo. C'est similaire à la console système mais, contrairement à par exemple LinuxConsole, seule une liste limitée de modes texte est disponible dans Microsoft Windows.

Une application peut instantanément basculer d'un mode à l'autre avec les touches Alt + Entrée. Les environnements texte dans les systèmes de type Unix ne fournissent pas cette fonctionnalité dont l'intérêt a été d'aider les utilisateurs à passer de DOS à Windows.

Détails[modifier | modifier le code]

Implémentations[modifier | modifier le code]

Windows 9x and Me[modifier | modifier le code]

Le support de la console Win32 par Windows 95, 98 et Me est relativement pauvre comparé à Windows NT, car la fenêtre de console fonctionne sous un système de machine DOS virtuelle en utilisant des techniques très spécifiques compréhensibles des seuls experts du système.

Cette implémentation peut poser des problèmes de performance, ou de confusion quant à la visibilité des périphériques.

Sous Windows 95/98/Me, le tampon écran stocke les caractères sur deux octets : un pour le code du caractère et un pour ses attributs (le caractère provient toujours d'une page de code DOS, l'attribut donnant des informations sur les couleurs du caractère et sur le clignotement). Cela rendrait le système plus rapide lorsqu'il est utilisé en mode texte.

Windows NT et CE[modifier | modifier le code]

Sous Windows NT et CE, le tampon écran utilise quatre octets par caractère : deux octets pour le code de caractère, deux octets pour l’attribut. Le caractère est donc encodé en un sous-ensemble 16 bits de l’Unicode (UCS-2)[1]. Afin de préserver une rétro-compatibilité, les APIs console existent en deux versions : Unicode et non-Unicode. Les versions non-Unicode de l’API peuvent utiliser les pages de code pour étendre la plage des caractères affichables (mais seulement si les fontes TrueType sont utilisées pour les fenêtres consoles, étendant ainsi la gamme de codes disponibles). Même l’UTF-8 est disponible en tant que « code page 65001 ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Console Reference », Microsoft,‎ 2009 (consulté le 2010-01-01)

Liens externes[modifier | modifier le code]