Conservatoire américain de Fontainebleau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le conservatoire américain de Fontainebleau, fondé le 26 juin 1921, est un élément important de l’histoire musicale contemporaine. Cette école, qui avait déjà eu une première existence pendant la guerre à Chaumont (Haute-Marne), pour les orchestres de musique militaire américains, est dirigée dans un premier temps par Francis Casadesus et Charles-Marie Widor, avec l’appui de nombreux compositeurs français : Camille Saint-Saëns, Vincent d'Indy, Emmanuel Chabrier, Maurice Ravel… Les quatuors à cordes Capet et Hewit viennent alors donner des cours et des concerts.

À cette époque, le conservatoire reçoit plus de cent cinquante élèves par an pour des séjours de trois mois. Il offre des concerts gratuits et monte des créations... Dès l’origine, il comprend parmi ses membres un jeune professeur de composition et d'orchestration, Nadia Boulanger, qui va devenir l’âme de cette école internationale en assurant la direction musicale de 1949 à 1979. Les plus grands sont venus à Fontainebleau suivre ses cours ou à son invitation, qu'ils soient compositeurs ou interprètes : Igor Stravinski, Georges Enesco, Jean Françaix, Arthur Rubinstein, Aaron Copland, Yehudi Menuhin, Maurice Gendron, Robert Casadesus, Leonard Bernstein, Philip Glass...

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]