Conservatoire à rayonnement régional de Lille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Conservatoire à rayonnement régional de Lille
Image illustrative de l'article Conservatoire à rayonnement régional de Lille
L'entrée du conservatoire
Généralités
Création 1803
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 50° 38′ 31″ N 3° 03′ 42″ E / 50.642058, 3.06170650° 38′ 31″ Nord 3° 03′ 42″ Est / 50.642058, 3.061706  
Adresse Rue Alphonse Colas
59000 Lille
Site internet conservatoire.mairie-lille.fr/
Cadre éducatif
Réseau Conservatoire de musique, danse et art dramatique en France
Type Établissement public d'enseignement artistique spécialisé
Pouvoir organisateur Ville de Lille, Département du Nord, Région Nord-Pas-de-Calais, État
Directeur Jérôme Chrétien
Population scolaire 1 900 (2012)
Enseignants 110 professeurs et assistants spécialisés d'enseignement artistique (2012)
Niveau Conservatoire à rayonnement régional
Formation Musique, danse, art dramatique (détails)
Options 1er, 2e et 3e cycle pratique amateur, 3e cycle spécialisé (DEM)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lille

(Voir situation sur carte : Lille)
Point carte.svg

Le conservatoire à rayonnement régional de Lille est un établissement d'enseignement artistique agréé et contrôlé par l'État (Direction générale de la Création artistique du ministère de la Culture et de la Communication), représenté par la direction régionale des Affaires culturelles (DRAC). Il a son siège à Lille[1] (Nord, France). Il propose[2] trois spécialités, musique, chorégraphie et art dramatique.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'académie de musique de Lille est fondée en 1803[2]. En 1808, elle s'installe dans des locaux construits par l'architecte lillois Benjamin Joseph Dewarlez. En 1970, l'école de musique devient conservatoire national de région, puis conservatoire à rayonnement régional en 2006.

Liste des directeurs successifs[modifier | modifier le code]

Le CRR aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Diplômes délivrés[modifier | modifier le code]

Dans le domaine musical, le conservatoire propose 3 cycles d’apprentissage, appelés 1er, 2e et 3e cycles (ce dernier se divisant en une formation à la pratique amateur, et en un cycle spécialisé). Les deux premiers cycles se concluent par un diplôme de fin de cycle[2] et le 3e cycle, par un diplôme d'études musicales[1].

Concernant la danse, aussi nommées études chorégraphiques, plusieurs diplômes permettent de sanctionner un parcours "amateur" ou "professionnel". A l'issu des 1er, 2ème et 3ème cycle, l'étudiant peut obtenir un diplôme de fin de cycle; pour le 3ème cycle, en cas de poursuite dans la voie "professionnelle", l'étudiant aura besoin de sanctionner ses études par un diplômes de pratique de la danse, un diplôme de formation musicale (étude des rythmes), un diplôme d'histoire de la danse et enfin, un diplôme d'anatomie.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Dans le domaine musical, le conservatoire délivre un enseignement concernant les cordes (violon, alto, violoncelle, contrebasse, harpe), les bois (flûtes, hautbois, basson, saxophone, clarinette), les cuivres (cor, trompette, trombone, tuba) ainsi que les instruments polyphoniques (piano, guitare, harpe, orgue, percussions). Des classes de musique ancienne et de jazz sont également organisées[3]. Au niveau de la danse, deux enseignements existent: la danse classique et la danse contemporaine. L'élève poursuit les deux styles de manière équivalente pendant les trois premières années du 1er cycle (environs de 8 ans à 11 ans), puis décide d'une pratique dominante. Pour les élèves entrant en cycle à horaires aménagés, le choix de la dominante (classique ou contemporain), permet de conserver des cours de l'autre pratique; tandis que les élèves s'orientant vers un parcours "traditionnel" sont contraints d’abandonner l'autre discipline.

Partenariats[modifier | modifier le code]

Le conservatoire, en partenariat avec l’Éducation nationale, s’inscrit dans un cycle de classes à horaires aménagés dans le domaine musical. Les écoles élémentaires Lamartine (chant choral et pratique instrumentale), Diderot, Boufflers et Lalo (pratique instrumentale), le collège Carnot et le lycée Louis-Pasteur[1] participent à ce cycle aménagé[2].

Les études au collège Carnot sont identiques aux autres élèves du collège: les musiciens et danseurs bénéficient d'un emploi du temps spécifique permettant de concentrer leurs cours sur les matinées et donc de pourvoir consacrer leurs après-midi aux enseignements du Conservatoire. Au lycée, la poursuite du parcours en horaires aménagés (souvent abrégées en "HA"), entraîne la préparation au baccalauréat Technique Musique et Danse, ce qui implique une réelle décision de la part de l'étudiant d'embrasser une carrière professionnelle.

Liste des anciens élèves du conservatoire[modifier | modifier le code]

Liste de professeurs et anciens professeurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]