Conseil régional d'Aquitaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Conseil régional d'Aquitaine

alt=Description de l'image Region-aquitaine-(logo-2012).svg.
Type
Type Conseil régional
Présidence
Président Alain Rousset (PS)
Élection 20 mars 1998
Structure
Membres 85 conseillers régionaux
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Composition

Groupes politiques Majorité
Opposition
Élection
Système électoral Scrutin de liste à deux tours avec prime majoritaire
Dernière élection Élections régionales françaises de 2010 (14 et 21 mars 2010)

Hôtel de région, Bordeaux

Divers
Site web http://aquitaine.fr/

Le conseil régional d'Aquitaine est l'assemblée délibérante de la région française Aquitaine, collectivité territoriale décentralisée agissant sur le territoire régional. Elle comprend 85 conseillers régionaux.

Le conseil régional siège au 14 rue François de Sourdis à Bordeaux (quartier Mériadeck, à proximité du cimetière de la Chartreuse, desservi par la station de tramway St-Bruno-Hôtel de Région) et est actuellement présidé par Alain Rousset (PS).

Conseil régional actuel[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Le conseil régional est composé de 85 membres, répartis de la manière suivante[1] :

Depuis les élections de 2010, les sièges sont repartis ainsi[2] :

Conseil Aquitaine 2010.png

Exécutif[modifier | modifier le code]

L'exécutif est composé[3] de :

  • Alain Rousset : président de la région
  • et quinze vice-présidents :
    • Bernard Uthurry, 1er vice-président, chargé des Infrastructures et transports
    • Monique De Marco : Environnement
    • Michel Moyrand : Politiques contractuelles
    • Anne-Marie Cocula : Éducation, Enseignement supérieur, Culture et Apprentissage
    • Stéphane Delpeyrat : Sport, Jeunesse et Vie associative
    • Catherine Veyssy : Formation professionnelle
    • Ludovic Freygefond : International et coopération décentralisée
    • Bérénice Vincent : Innovation sociale et économie solidaire
    • François Maïtia : Europe, Coopération transfrontalière et interrégionale
    • Isabelle Boudineau : Finances et évaluation
    • Jean-Pierre Raynaud : Agriculture, Agroalimentaire, Viticulture, Forêt, Mer et Montagne
    • Martine Alcorta : Politique de l'habitat et du logement social
    • Renaud Lagrave : Tourisme
    • Solange Ménival : Santé et Formations sanitaires et sociales
    • Matthias Felk : Économie, Emploi et Entreprises

Résultat des élections 2010[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales françaises des 14 et 21 mars 2010 en Aquitaine[4]
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
  Alain Rousset* PS - PRG 406 871 37,63 643 764 56,34
58
68,24
  Monique De Marco - Les Verts - PO - EA 105 405 9,75
  Gérard Boulanger FG - M'PEP 64 370 5,95
  Xavier Darcos Majorité présidentielle 238 367 22,05 320 102 28,01
17
20,00
  Jean Lassalle MoDem 112 737 10,43 178 852 15,65
10
11,76
  Jacques Colombier FN 89 378 8,27  
  Philippe Poutou NPA 27 290 2,52
  Michel Chrétien AEI 20 952 1,94
  Nelly Malaty LO 8 519 0,79
  Jean Tellechea REG (Euskadi Europan) 7 086 0,66
  Xavier-Philippe Larralde REG (EHB) 221 0,02
 
Inscrits 2 280 386 100,00 2 280 103 100,00  
Abstention 1 150 299 50,44 1 073 013 47,06  
Votants 1 130 087 49,56 1 207 090 52,94  
Blancs et nuls 48 891 4,33 64 372 5,33  
Exprimés 1 081 196 95,67 1 142 718 94,67  

* liste du président sortant

Élus en 2010 par département[modifier | modifier le code]

Département Liste Nom Parti
Dordogne Union de la gauche 01 Michel Moyrand PS
02 Nathalie Manet-Carbonnière PS
03 Jean-Pierre Raynaud DVG
04 Bérénice Vincent
05 Benoît Secrestat PS
06 Françoise Rény MRC
07 Emmanuel Espanol PS
08 Béatrice Gendreau PS
09 Stéphane Guthinger PG
Majorité présidentielle 01 Jérôme Peyrat UMP
02 Claudine Le Barbier UMP
03 Philippe Cornet UMP
MoDem 01 Marc Mattera MoDem
Gironde Union de la gauche 01 Alain Rousset PS
02 Anne-Marie Cocula DVG
03 Ludovic Freygefond PS
04 Monique De Marco
05 Gérard Boulanger PG
06 Solange Menival PS
07 Francis Wilsius DVG
08 Naima Charaï PS
09 Philippe Dorthe PS
10 Catherine Veyssy PS
11 Michel Daverat
12 Isabelle Boudineau PS
13 Philippe Buisson PS
14 Emilie Coutanceau PS
15 Bernard Bournazeau PS
16 Régine Marchand PRG
17 Jean-Jacques Corsan PS
18 Béatrice Desaigues PS
19 Patrick Guillemoteau PS
20 Marie Bové
21 Patrick Du Fau De Lamothe
22 Emmanuelle Ajon PS
23 Mathieu Hazouard PS
24 Gisèle Lamarque PS
25 Nicolas Madrelle PS
Majorité présidentielle 01 Xavier Darcos UMP
02 Alexandra Siarri DVD
03 Nicolas Florian UMP
04 Hélène Estrade UMP
05 Jean-Paul Garraud UMP
06 Sylvie Trautmann NC
07 Dominique Ducassou UMP
MoDem 01 Martine Moga MoDem
02 Philippe Meynard FED
03 Evelyne Vicente MoDem
04 Joan Taris MoDem
Landes Union de la gauche 01 Renaud Lagrave PS
02 Elisabeth Burgau-Bonjean PS
03 Stéphane Delpeyrat PS
04 Florence Delaunay PS
05 Eric Guilloteau PS
06 Peggy Kançal
07 Alain Baché PCF
08 Maryline Beyris PS
Majorité présidentielle 01 Arnaud Tauzin UMP
02 Marie-Françoise Nadau UMP
MoDem 01 Geneviève Darrieussecq MoDem
Lot-et-Garonne Union de la gauche 01 Lucette Lousteau PS
02 Matthias Fekl PS
03 Marie-Françoise Beghin PS
04 Bernard Péré
05 Martine Alcorta
Majorité présidentielle 01 Michel Diefenbacher UMP
02 Laurence Maïoroff UMP
MoDem 01 Patrick Beauvillard MoDem
Pyrénées-Atlantiques Union de la gauche 01 Bernard Uthurry PS
02 Anne Bernard PS
03 François Maïtia PS
04 Sylviane Alaux PS
05 Pierre Cheret PS
06 Marie-Pierre Cabanne PS
07 Mathieu Bergé PS
08 Sylvie Salabert PS
09 David Grosclaude POC
10 Alice Leiciagueçahar
11 Patrice Laurent PS
Majorité présidentielle 01 Alain Lamassoure UMP
02 Véronique Lipsos-Sallenave NC
03 Frédéric Nihous CPNT
MoDem 01 Jean-Jacques Lasserre MoDem
02 Denise Saint-Pé MoDem
03 Michel Veunac MoDem

Précédent conseil régional (2004-2010)[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

CR aquitaine.png

Résultats des élections de 2004[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales françaises des 21 et 28 mars 2004 en Aquitaine
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
  Alain Rousset* PS - Les Verts - PRG 516 392 38,42 769 893 54,87
57
67,1
  Xavier Darcos UMP 247 232 18,40 469 386 33,46
21
24,7
  François Bayrou UDF 215 796 16,06
  Jacques Colombier FN 153 859 11,45 163 731 11,67
7
8,2
  Jean Saint-Josse CPNT 96 925 7,21  
  Annie Guilhamet PCF 58 485 4,35
  Martine Mailfert LO - LCR 55 215 4,11
 
Inscrits 2 138 006 100,0 2 138 023 100,0  
Abstention 724 394 33,88 666 627 31,19  
Votants 1 413 612 66,12 1 471 396 68,81  
Blancs et nuls 69 708 4,93 68 348 4,64  
Exprimés 1 343 904 1 403 010  

* liste sortante

Exécutif (2004-2010)[modifier | modifier le code]

L'exécutif est composé de :

Présidents du Conseil régional[modifier | modifier le code]

Budget 2014[modifier | modifier le code]

Source l'Aquitaine[5] :

Recettes[modifier | modifier le code]

Domaines de recettes Montants en millions d'euros  %
Dotations de l'État 485 34,45
Fiscalité indirecte 304 21,60
Emprunt 276 19,59
Fiscalité directe 190 13,49
Fonds national de garantie individuelle de ressources 47 3,34
Fonds européen 36 2,56
Participation des collectivités locales et concours divers 26 1,85
Fonds de compensation versé par l'État en remboursement d'une partie de la TVA 21 1,49
Recettes diverses 23 1,63
Total des recettes 1 408 100,00

Dépenses[modifier | modifier le code]

Domaines de dépenses Montants en millions d'euros  %
Aménagement durable du territoire et défense des équilibres écologiques 428 30,40
Éducation, culture, sport, jeunesse et solidarités 343 24,35
Formation professionnelle et apprentissage 280 19,89
Développement économique, enseignement supérieur, recherche 195 13,86
Fonctionnement et promotion de l'institution 103 7,30
Remboursement de la dette 59 4,20
Total des dépenses 1 408 100,00

Le Conseil régional dans les médias[modifier | modifier le code]

En 2010, le conseil régional d'Aquitaine a été au centre d'une polémique après qu'un de ses agents, Aurélie Boullet, a publié le livre Absolument Dé-bor-dée sous le pseudonyme de Zoé Shepard. Le livre remettait en cause le travail des membres d'une collectivité territoriale fictive, sans qu'aucun nom soit cité. Suite au succès de librairie du livre, Aurélie Boullet a fait l'objet de mesures disciplinaires[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]