Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux est un dicastère de la curie romaine. Il a été érigé par le pape Paul VI le 17 mai 1964 en tant que secrétariat pour les non-chrétiens[1]. Il fut plus tard renommé par le pape Jean-Paul II le 28 juin 1988. Son président actuel est le cardinal Jean-Louis Tauran.

Missions[modifier | modifier le code]

Le conseil a pour but de promouvoir le dialogue inter-religieux, l'étude des religions et la formation des personnes, en accord avec les travaux du concile Vatican II, en particulier selon la déclaration Nostra Ætate. Il collabore avec la commission pour les relations avec les Juifs et le conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens.

Les travaux du conseil ont été influencés par la carrière curiale de Francis Arinze, qui a reçu un prix du conseil international de chrétiens et juifs. Arinze a participé à de nombreuses réunions inter-religieuses et fut créé cardinal à la suite de ses efforts.

Le conseil est engagé dans une quête pour un dialogue commun sur le plan éthique et moral. Il publie un bulletin d'activités inter-religieuses ainsi qu'un répertoire d'organismes inter-religieux.

Présidents[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Radio Vatican, « Le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux a 50 ans », sur news.va,‎ 18 mai 2014 (consulté le 20 mai 2014)