Conseil pontifical Justice et Paix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le conseil pontifical « Justice et Paix » est un dicastère de la Curie romaine. Son rôle et son fonctionnement sont définis dans les articles 142 à 144 de la Constitution apostolique Pastor Bonus.

Il « s'emploie à ce que, dans le monde, soient promues la justice et la paix selon l'Évangile et la doctrine sociale de l'Église » (Art. 142).

Historique[modifier | modifier le code]

La commission Justice et Paix est créée par Paul VI le 6 janvier 1967, par le Motu Proprio Catholicam Christi Ecclesiam [1]. Cette création répond au souhait du concile Vatican II exprimé dans la constitution pastorale Gaudium et Spes[2]: « Considérant l'immense misère qui accable, aujourd'hui encore, la majeure partie du genre humain, pour favoriser partout la justice et en même temps pour allumer en tout lieu l'amour du Christ à l'endroit des pauvres, le Concile, pour sa part, estime très souhaitable la création d'un organisme de l'Église universelle, chargé d'inciter la communauté catholique à promouvoir l'essor des régions pauvres et la justice sociale entre les nations » (Art. 90-3).

Le 10 décembre 1976, Paul VI confirme la commission pontificale dans le Motu proprio Iustitiam et Pacem [3]

En 1988, la constitution apostolique Pastor Bonus[4], publiée par Jean-Paul II réforme la curie et redéfinit le rôle et la composition des différents organes. Elle transforme en particulier la commission pontificale en conseil pontifical « Justice et Paix ».

Missions[modifier | modifier le code]

Les missions du conseil sont définies à l'article 144 de Pastor Bonus.

Le conseil approfondit la doctrine sociale de l'Église en particulier en ce qui concerne les relations entre ouvriers et employeurs.

Il rassemble et évalue les informations et les résultats d'enquête sur la justice et la paix, le progrès des peuples et les violations des droits de l'homme. Il favorise les relations avec les Organisations internationales qui s'engagent sincèrement à instaurer les valeurs de justice et de paix dans le monde.

Il s'emploie à sensibiliser les peuples à la promotion de la paix.

Le Conseil pontifical Justice et Paix est notamment à l'origine du Compendium de la doctrine sociale de l'Église[5]

Le Conseil pontifical Justice et Paix s'intéresse également à la question du respect de la Création, de l'environnement et de l'écologie.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le Conseil Pontifical Justice et Paix a un Président, assisté d'un Secrétaire et d'un Sous-Secrétaire, tous nommés par le Saint-Père pour une période de cinq ans. Des laïcs, religieuses et prêtres de diverses nationalités constituent une équipe permanente pour la réalisation des programmes du Conseil. Le Conseil Pontifical comprend une quarantaine de Membres et de consulteurs nommés à titre personnel par le Saint-Père pour une période de cinq ans. Provenant de tous les continents, ils se réunissent à Rome à intervalles réguliers pour une Assemblée Plénière. Ils contribuent à l'élaboration des grandes lignes d'activité du Conseil, selon leurs sensibilités et leurs engagements pastoraux ou professionnels. L'Assemblée, temps fort dans la vie du Conseil, discerne les « signes des temps ». Les consulteurs, dont certains sont experts en Doctrine Sociale de l'Église, peuvent être convoqués pour des groupes d'étude sur des sujets déterminés.

Depuis le 24 octobre 2009, le conseil est présidé par le cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson.

Présidents du Conseil Pontifical « Justice et Paix »[modifier | modifier le code]

Secrétaires du Conseil Pontifical « Justice et Paix »[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Le Motu Proprio Catholicam Christi Ecclesiam
  2. (fr) La constitution pastorale Gaudium et Spes
  3. (it) Le Motu Proprio Iustitiam et Pacem
  4. (en) La constitution apostolique Pastor Bonus
  5. (fr) Le compendium de la doctrine sociale de l'Église

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]