Conseil national suprême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
(Alexander Orlowski). Réunion du Conseil des Polonais insurgés, dans la forêt la nuit.

Le Conseil national suprême fut l'autorité centrale civile durant l'insurrection de Kosciuszko.

Le Conseil fut établi par le commandant suprême des forces armées de Kosciuszko le 10 mai 1794 dans un camp près de Polaniec.

Le Conseil national suprême se composait de 8 conseillers et de 32 députés. L'exécutif était une décision collégiale.

Le Conseil national suprême se composait de huit départements avec chacun un conseiller à sa tête.

Le dernier roi indépendant de la République des deux nations, Stanislas Auguste Poniatowski exprima le désir d'entrer au Conseil national suprême afin de veiller à ce que "la patrie et la nation ne partent pas".

Son organe de presse officiel était le journal gouvernemental : "Gazeta Rządowa".