Conseil des arts du Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Conseil des arts du Canada est une société de la Couronne fondée en 1957 pour agir à titre de conseiller artistique du gouvernement du Canada, créée pour promouvoir et protéger l'étude, le partage et la production des œuvres d'art. Elle procure des moyens financiers à des artistes canadiens et encourage la production artistique au Canada. En 2008, son président est Simon Brault, qui occupe ce poste à titre transitoire après la démission de Karen Kain[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le Conseil des arts est une agence basée à Ottawa, Ontario, qui se rapporte à la Couronne par l'entremise du Ministre du Patrimoine Canadien. Son budget annuel voté par le parlement est complété par les revenus d'une fondation, les dons et les souscriptions. Sa principale mission est d'allouer des bourses à des artistes canadiens en se fondant sur le mérite de leur candidature. Le Conseil finance et administre plusieurs des principaux trophées des arts au Canada, y compris le prix du Gouverneur général.

Le conseil possède six branches principales. Chacune coordonne la délivrance de bourses dans un domaine artistique :

Elles sont complétées par trois groupes œuvrant de concert avec toutes les branches :

  • Secrétariat des arts autochtones, qui protège les arts des Premières Nations dans toutes les disciplines,
  • Bureau de l'Équité, qui encourage la diversité dans le financement des arts,
  • Bureau Inter-Arts, qui traite des propositions qui combinent ou excèdent les disciplines artistiques traditionnelles.

Activités[modifier | modifier le code]

Le Conseil des arts supervise la Banque d'Œuvres d'Art, qui possède la collection d'art canadien contemporain la plus vaste du monde, comprenant quelque 18 000 œuvres, dont 6 400 sont actuellement louées à plus de 200 clients institutionnels et corporatifs.

La Commission Canadienne pour l'UNESCO et la Commission du Droit de Prêt Public agissent sous son égide. Le Conseil gère de plus une banque d'instruments de musique. Établie en 1985, celle-ci a acquis plusieurs instruments à cordes de valeur qui sont majoritairement prêtés à des musiciens canadiens, souvent en récompense d'une compétition devant jury.

Le conseil promeut l'intérêt du public pour les arts grâce à ses communications, sa recherche et ses activités de promotion des arts. Il administre le programme Killam de récompenses universitaires, le prix littéraire du Gouverneur Général et le prix du Gouverneur Général en arts visuels et médiatiques.

Chaque année le conseil reçoit quelque 16 000 demandes de bourses, qui sont passées en revue par des comités d'artistes mis en place par chaque division du conseil. En 2006-2007, le conseil a décerné quelque 6 000 bourses à des artistes et organisations artistiques et a versé des paiements à plus de 15 400 auteurs par l'intermédiaire de la Commission du Droit de Prêt Public. Les bourses et paiements s'élevaient à un total de plus de 152 millions de dollars.

Financement[modifier | modifier le code]

Le conseil est éventuellement appelé à comparaître en comité parlementaire, en particulier le Comité Permanent de la Chambre des Communes sur le Patrimoine Canadien. Ses comptes-rendus sont audités par le vérificateur général du Canada et inclus dans un rapport annuel au parlement.

Prix[modifier | modifier le code]

Le Conseil des arts du Canada remet chaque année depuis 2001 le prix Walter-Carsen pour récompenser un artiste canadien dans les arts de la scène.

Chairs of the Canada Council[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]