Conquistador anonyme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Conquistador anonyme est l'expression couramment utilisée, depuis son invention par Francisco Javier Clavijero, pour désigner l'auteur inconnu de la Relation de quelques-unes des choses de la Nouvelle Espagne et de la grande ville de Temistitan Mexico[1]. Ce récit, publié à Venise en 1556 par Giovanni Battista Ramusio dans le troisième volume des Navigationi et Viaggi, a été attribué à l'origine simplement à un « gentilhomme du sieur Fernand Cortés »[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le conquistador anonyme (trad. Jean Rose), Relation de quelques-unes des choses de la Nouvelle Espagne et de la grande ville de Temistitan Mexico : écrite par un gentilhomme de Fernand Cortés, Jérôme Millon, coll. « Orbita »,‎ 1986, 166 p. (ISBN 2905614064, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]