Conor Kostick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Conor Kostick est un historien et écrivain irlandais de langue anglaise né en 1964 dans le Cheshire en Angleterre.

Conor Kostick enseigne l’histoire médiévale au Trinity College de Dublin. Il est aussi l’un des rédacteurs du journal irlandais Socialist Worker et du Journal of Music in Ireland. Il est l’auteur de nombreux articles sur l’histoire, la politique ou la culture dans diverses publications.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

  • Epic (novel) (O'Brien Press, 2004; Viking Children's Books, Spring 2007).
  • Saga (O'Brien Press, 2006).
  • The Book of Curses (O'Brien Press, 2007).
  • Move (O'Brien Press, 2008).
  • Edda (O'Brien Press/Viking Children's Books, 2011).

Non-Roman[modifier | modifier le code]

  • Irish Writers Against War (O'Brien Press, 2003), avec Katherine Moore.
  • The Social Structure of the First Crusade (Brill, 2008).
  • Revolution in Ireland (Cork University Press, 2009 [1996]).
  • The Easter Rising, A Guide to Dublin in 1916 (O'Brien Press, 2009 [2000]), avec Lorcan Collins.
  • The Siege of Jerusalem (Continuum, 2009).
  • Medieval Italy, Medieval and Early Modern Women - Essays in Honour of Christine Meek (Four Courts, 2010).
  • The Crusades and the Near East: Cultural Histories (Routledge, 2010).

Le joueur[modifier | modifier le code]

Conor Kostick est très engagé dans l’un des plus grands jeux de rôle grandeur nature, Treasure Trap (en). C’est aussi un joueur du jeu Diplomatie : il a notamment gagné l’un des plus grands tournois du monde sur table en 2000, la ManorCon et a été membre de l’équipe nationale d’Irlande qui a gagné en ligne la coupe du monde par équipes nationales en 2012.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]