Conny-Land

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Conny-Land
Connyland-Logo.png
Ouverture 1983
Superficie 40'300 m²
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Thurgovie
Commune Wäldi
Ville Lipperswil
Propriétaire Conny Gasser
Type de parc Parc d'attractions
Parc animalier
Site Web www.connyland.ch
Coordonnées
géographiques
47° 37′ 00″ N 9° 03′ 00″ E / 47.616667, 9.0547° 37′ 00″ Nord 9° 03′ 00″ Est / 47.616667, 9.05
  Géolocalisation sur la carte : Suisse
Switzerland location map.svg
Conny-Land

Conny-Land est un parc d'attractions, un parc animalier et un delphinarium situé à Lipperswil, dans la commune de Wäldi, en Suisse. Avec plus de 4 hectares de surface, il est le plus grand parc d'attractions du pays.

Le parc d'attractions[modifier | modifier le code]

Conny-Land comprend une quinzaine d'attractions dont Cobra, des montagnes russes ouvertes en 2010 pour un coût de trois millions de francs suisses[1].

Le parc animalier[modifier | modifier le code]

Spectacle de dauphins

Vers 1981, le parc reçut un jeune orque mâle nommée Dzul-ha, qui resta environ 1 an à Conny-Land avant de déménager au Mexique en 1982, à l'Aquarama on Parade.

Le parc comprend un lagon en plein air, dans laquelle a lieu le Delphin-Show, un spectacle avec des dauphins. Elle mesure 81 mètres de long 35 mètres de large. Elle a une capacité de 13 millions de litres d'eau et est bordée de palmiers et d'une plage de sable. Il y a aussi mini ferme accessible aux visiteurs. Le parc propose plusieurs autres spectacles mettant en scène leurs animaux comme le Papageien-Show avec des perroquets et le Seelöwen-Show avec des lions de mer.

Conny-Land a été critiqué par les militants des droits des animaux à plusieurs reprises. Le parc a déploré la mort de sept dauphins entre 2008 et 2011[2],[3],[4],[5]. Après l'interdiction de l'importation de dauphins en Suisse acceptée par le parlement en mai 2012, les trois dauphins restants quitteront Conny-Land après un dernier spectacle présenté le 20 octobre 2013. Ils seront replacés dans un delphinarium d'Europe ou d'Amérique[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Kommt Sebastian Vettel zur «Cobra»-Einweihung? », sur tagblatt.ch,‎ 15 juillet 2010 (consulté le 20 août 2013)
  2. Agence télégraphique suisse, « Un nouveau dauphin meurt au parc de loisirs de Connyland », sur romandie.com,‎ 9 novembre 2011
  3. (en) « Two dolphins who died after two-day techno party at marine park 'were fed drugs by ravers' », Daily Mail,‎ 15 novembre 2011
  4. Jérôme Hourdeaux (nouvelobs.com), « Suisse - Affaire Connyland : rave-party, dauphins morts et politique... », sur reseaucetaces.fr,‎ 15 novembre 2011
  5. « CONNYLAND,UN DANCING-DELPHINARIUM TRANSFORMÉ EN....ABATTOIR À DAUPHINS ! », sur dauphinlibre.be,‎ 5 juin 2012
  6. Victor Fingal, « L'avenir des dauphins assuré », Le Matin, no 232,‎ 20 août 2013, p. 8-9

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :