Connexion de la comtesse de Huntingdon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La connexion de la comtesse de Huntingdon est une petite société d'Églises évangéliques, fondée en 1783 par Selina, comtesse de Huntingdon à la suite du Réveil évangélique. Pendant des années, elle fut étroitement liée au mouvement méthodiste calviniste de George Whitefield[1]. Aujourd'hui elle est composée de vingt-trois congrégations essentiellement en Angleterre mais aussi au Sierra Leone.

John Marrant fut un ministre consacré de la connexion et un célèbre évangéliste parmi les Indiens Cherokees et les Loyalistes noirs de la Nouvelle-Écosse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Methodism » in Catholic Encyclopedia, New York, Robert Appleton Company, 1913.

Lien externe[modifier | modifier le code]