Conjestina Achieng'

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Conjestina Achieng'
Fiche d’identité
Nom complet Conjestina Achieng'
Surnom Conje
Hands of Stone
Nationalité kényane Drapeau : Kenya
Date de naissance 20 octobre 1977 (37 ans)
Lieu de naissance Umiru (Yala), province de Nyanza, Kenya
Taille 1,65 m (5 5)
Catégorie poids moyens à super-moyens
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 27 7
Victoires 17
Victoires par KO 8
Défaites 6
Matchs nuls 4
Titres professionnels championne du monde GBU (2004)

championne du monde WIBF (2005)
Dernière mise à jour : 9 février 2014

Conjestina Achieng' est une boxeuse kényane. Elle est la première africaine à avoir remporté un titre mondial (Global Boxing Union).

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Fille de Clement, Adalol Achieng' et de Gertrude, Auma ; elle nait le 20 octobre 1977 dans le village de Umiru près de Yala dans la province de Nyanza au Kenya et est la cinquième d'une fratrie de dix enfants.

Déjà à la Saint Jesus Primary School de Yala, à l'âge de 9 ans, elle s'intéresse au sport et pratique le football. Au contact de deux de ses oncles maternels et son frère ainé Joseph, Kusimba qui, tous trois, ont été boxeurs, elle est très vite attirée par ce sport et son père l'encourage dans cette voie.
Dès la fin de ses études secondaires à la Ng'iya Girls Hight School de Ng'iya, elle suit les entrainements de l'école de boxe de son frère Joseph à Mathare[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

C'est en 2000 qu'elle débute sa carrière en tant qu'amateur.
Après sept combats, elle entame sa carrière professionnelle, à Nairobi, le 8 juin 2002 en battant Naomi Wanjiku par KO technique après quatre reprises. Poids moyens au départ, elle passe dans la catégorie des super-moyens en 2008. Fin 2010, elle classée 4e au rang mondial dans sa catégorie.

Combats pour un titre mondial[modifier | modifier le code]

École de boxe[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de sa fondation The Conjestina Foundation basée à Nairobi, elle entraine personnellement des adolescents et adolescentes âgés de plus de 18 ans[2]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mère célibataire, elle est la maman d'un garçon prénommé Chartone Otieno.
Passionnée pour le dessin et la peinture, elle peint lors de ses loisirs et s'occupe de donner des cours de défense personnelle aux enfants dans les écoles des bidonvilles de Nairobi[3],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mathare est un bidonville au nord-est de Nairobi.
  2. a et b Daily Nation, « I still pack a punch », article du 3 juillet 2010 [(en) lire en ligne]
  3. ONG FAROVA, « Conjestina Achieng' is now working with young girls » [(en) lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]