Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique est une congrégation de la curie romaine chargée de tout ce qui concerne les instituts réguliers et les sociétés de vie apostolique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée par le pape Sixte V le 27 mai 1586 sous le nom de « congrégation des réguliers », elle a été fondue dans la « Sacrée Congrégation pour les évêques et autres prélats » en 1601. En 1908, le pape Pie X lui rend son autonomie sous le nom de « congrégation des réguliers ».

Le pape Paul VI dans sa réforme de la curie en 1967, lui donne le nom de « Congrégation pour les Religieux et les Instituts séculiers » et élargit ses compétences. Elle prend son nom actuel en 1988, lorsque le pape Jean-Paul II redéfinit les attributions de la Curie par la constitution apostolique Pastor Bonus.

Depuis 2011, son préfet est le cardinal João Bráz de Aviz.

Buts[modifier | modifier le code]

Elle s'occupe de tout ce qui regarde les instituts de vie consacrée (Ordres et Congrégations religieuses, masculines et féminines, Instituts séculiers) et les sociétés de vie apostolique, leur gouvernement, discipline, études, biens, droits et privilèges.

Cardinaux préfets depuis 1899[modifier | modifier le code]

Composition actuelle de la congrégation[modifier | modifier le code]

Membres[modifier | modifier le code]

La congrégation a été renouvelée le 29 mars 2014 comme suit[1] :

Consultants[modifier | modifier le code]

Le 16 juillet 2014 le pape renouvelle les consultants pour un mandat de cinq ans comme suit[2] :

Bruno Forte (it), Angelo Vincenzo Zani (it), Marcella Farina, José Cristo Rey García Paredes; Robert Geisinger, Loïc-Marie Le Bot, Marie-Dominique Melone, Pier Luigi Nava, Jesu Maria James Pudumai Doss, Bruno Secondin, Yuji Sugawara, Elena Lucia Bolchi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va,‎ 29 mars 2014 (consulté le 29 mars 2014)
  2. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va,‎ 16 juillet 2014 (consulté le 16 juillet 2014)