Congrès panslave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le premier congrès panslave à Prague (1848).

L'émergence du panslavisme à la veille des Révolutions de 1848 se traduisit dans plusieurs métropoles d'Europe de l'Est par des congrès internationaux dits « pan-slaves ». Il y a différentes façons de numéroter ces congrès successifs (la plus fréquente étant d'appeler « 1er Congrès panslave » celui de Prague en 1848, et « 2nd Congrès » celui de Moscou en 1867), selon l'orientation politique que l'on cherche ainsi à dégager.

Tous ces congrès, sans résultats immédiats, n'ont eu à la vérité en commun que le thème des débats, à savoir l'unité supposée des différents peuples slaves, tour à tour inspirés par les idées divergentes des tenants de l’austroslavisme, du trialisme, du panrussisme, du néo-slavisme etc. et finalement avortés par des différends sur la procédure, l'ordre du jour ou les modalités de vote.

Liste des congrès panslaves[modifier | modifier le code]

  • 1er congrès de Vienne (avril 1848) – Président : Ľudovít Štúr (austroslave)
  • congrès de Breslau (mai 1848) – (surtout polono-polonais)
  • 1er congrès de Prague (Juin 1848) – Président : František Palacký (Michel Bakounine était le seul représentant russe). L'option d'une transformation de l'Autriche-Hongrie en confédération ayant été repoussée, ce congrès déboucha sur le choix d'une ligue de minorités et le Soulèvement de Prague (1848).
  • 3e congrès de Prague (1898) – (Jeunes Tchèques)
  • congrès de Prague (1908)– Tomáš Masaryk (?)
  • congrès de Sofia (1909)
  • congrès de Saint Petersbourg (1910)
  • 7e congrès de Prague – (1998)
  • 8e congrès de Moscou – (2001)
  • 9e congrès de Minsk – (2005)

Congrès régionaux aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, plusieurs immigrés slaves tinrent à leur tour des congrès panslaves : par ex. à l'initiative des Serbes et des Croates à Chicago en 1915, puis des Tchèques et des Slovaques en 1918, et enfin en 1944 pour promouvoir un front uni de tous les Slaves contre l’Allemagne nazie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]