Confrontation (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Confrontation.

Confrontation

Album par Bob Marley and the Wailers
Sortie 23 mai 1983
Enregistré au Tuff Gong Studio, principalement entre avril et mai 1980
Durée 37:47
Genre Reggae
Producteur Bob Marley and the Wailers
Label Island/Tuff Gong
Critique

Albums par Bob Marley and the Wailers

Confrontation est un album posthume de Bob Marley and the Wailers, sorti en 1983, deux ans après le décès de Bob Marley.

Il est composé pour moitié de chansons enregistrées entre le retour des Wailers du Zimbabwe (en avril 1980) et le début du Uprising Tour (le 30 mai 1980 à Zurich). Ces morceaux étaient destinés à un album qui aurait constitué la dernière partie de la trilogie initiée par Survival et Uprising, mais que Bob n'eut jamais le temps de finir. Cependant il avait déjà choisi le titre de ce troisième opus. Les morceaux furent donc complétés avec des titres plus anciens :

  • I Know avait été enregistré en septembre 1975, pendant les sessions de Rastaman Vibration. Sur son lit de mort, Bob demanda à Aston Barrett d'en faire un single. « Family Man » le remixa et le sortit peu de temps après le décès du chanteur ;
  • Rastaman Live Up et Blackman Redemption avaient été enregistrés en janvier 1979, mais Bob n'en était pas satisfait. Il les avait donc réenregistrés en juin en remplaçant aux chœurs les I Threes par les Meditations (ces sessions furent produites par Lee Perry). Ce sont ces dernières versions qu'il sortit en single la même année. Curieusement, ce sont pourtant les premières versions (avec les I Threes) qui figurent sur Confrontation ;
  • Mix Up Mix Up, avait été enregistré en juin 1979, mais jamais édité car le morceau était loin d'être abouti ;
  • Give Thanks and Praises avait été enregistré en janvier 1980, pendant les sessions d'Uprising. Il n'avait finalement pas été placé dans l'album.

Le manque d'unité musicale et thématique de l'album est dû à ce mélange d'époques.

À sa sortie, l'album fut peu apprécié par les fans et les critiques, qui le trouvèrent faible. Il fit pourtant de bonnes ventes, notamment grâce au single Buffalo Soldier qui en fut extrait (il s'en vendra 330 000 exemplaires sur le territoire français[4]). Celui-ci devint vite un classique de Bob Marley pour une génération trop jeune pour avoir connu les années 70.

Titres[modifier | modifier le code]

Face A

  1. Chant Down Babylon (Marley)
  2. Buffalo Soldier (Bob Marley/Noel « King Sporty » Williams)
  3. Jump Nyabinghi (Marley)
  4. Mix Up, Mix Up (Marley)
  5. Give Thanks and Praises (Marley)

Face B

  1. Blackman Redemption (Bob Marley/Lee Perry)
  2. Trench Town (Marley)
  3. Stiff Necked Fools (Marley)
  4. I Know (Marley)
  5. Rastaman Live Up (Bob Marley/Lee Perry)


Les morceaux Babylon Feel This One et She Used To Call Me Dada, enregistrés en 1979 ou 1980 avec des musiciens des Douze Tribus d'Israël, ne figurent pas dans l'album.

Musiciens[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le nom de la chanson Burn Down Babylon fut changé en celui - moins effrayant - de Chant Down Babylon sur la pochette de l'album.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adam Greenberg, « Confrontation: Overview », Allmusic (consulté le 11/09/2009)
  2. Robert Christgau, « Robert Christgau: CG: Bob Marley and the Wailers » (consulté le 11/09/2009)
  3. Fred Schruers, « Bob Marley: Confrontation: Music Reviews: Rolling Stone », Rolling Stone,‎ 1983 (consulté le 11/09/2009)
  4. http://www.infodisc.fr/S_ToutTemps.php?debut=1040