Confrérie de charité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bannière de Charité de Saint-Christophe-sur-Condé

Une confrérie de charité est une association de paroissiens, les charitons, qui assurent bénévolement les inhumations et participent aux offices religieux. Chaque confrérie, attachée à une paroisse, se distingue par sa bannière particulière. Elle dispose habituellement d'un règlement intérieur. Les membres sont l’échevin ou maître, le prévôt, le clerc, le tintenellier ou clocheteux, et les frères. Ces confréries existent surtout dans le nord de la France, en Normandie et à Paris.

En Normandie[modifier | modifier le code]

Cette institution remonte au début du 2e millénaire. Elle est particulièrement préservée dans le département de l'Eure, qui en compte encore 122 en 2008[1], ce département détient dans ce domaine un record. On en trouve également dans le Calvados et quelques-unes en Seine-Maritime.

À Paris et dans le nord de la France[modifier | modifier le code]

Les Charitons par Louis-Émile Minet

Sont surtout connues la Confrérie de la Charité (Paris) et les confréries nordistes telles que les Confréries des Charitables de Saint-Éloi (qui peuvent être d'ailleurs laïques ou restées religieuses).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site Paris-Normandie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Fabienne Cosset, Confréries de charité en Normandie : Enquête en Pays d'Auge, Caen, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse-Normandie (CRECET),‎ 1999 (ISBN 2-9508601-5-X)

Lien(s) externe(s)[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :