Confessions de foi chrétiennes réformées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les confessions de foi chrétiennes réformées sont les documents de foi des diverses Églises réformées. Elles expriment chacune un consensus de foi sous la forme d'un credo. Un petit nombre de credo est partagé par un grand nombre de dénominations, lesquelles ont fait leur choix parmi les divers credo sur des critères essentiellement historiques. Voici une liste d'un certain nombre de ces confessions de foi.

Europe continentale[modifier | modifier le code]

Les « trois formes d'unité » sont courantes chez les Églises réformées originaires du continent européen (particulièrement des Pays-Bas).

Presbytérianisme[modifier | modifier le code]

Les Westminster Standards sont courants chez les Églises réformées originaires des îles Britanniques (Églises communément qualifiées de presbytériennes). La plus importante dénomination presbytérienne aux États-Unis, l'Église presbytérienne (États-Unis), a adopté le Livre des Confessions qui comporte des confessions de foi réformées presbytériennes et de l'Europe continentale.

Congrégationalisme[modifier | modifier le code]

Les Indépendants, nom donné en Grande-Bretagne aux premiers congrégationalistes, se sont écartés de la théologie réformée sur les questions du rôle du magistrat et des pouvoirs des tribunaux ecclésiastiques supérieurs, mais ont conservé la doctrine calviniste concernant beaucoup d'autres sujets.

Baptisme[modifier | modifier le code]

Certaines Églises baptistes se rapprochèrent du mouvement puritain en Angleterre. De cette façon, elles cherchaient à s'accorder, aussi loin que leur conscience les y autorisait, avec la forme de doctrine calviniste qui prévalait chez les presbytériens et chez beaucoup de congrégationalistes. Exceptées leurs différences de vue sur la gouvernance congrégationaliste des Églises et sur le baptême des adultes, ces baptistes dits « particuliers » avaient adopté la foi réformée. Ils sont à l'origine du baptisme réformé.

Afrique[modifier | modifier le code]