Conférence européenne des administrations des postes et télécommunications

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Conférence européenne des administrations des postes et télécommunications (CEPT) a été créée le 26 juin 1959 comme entité de coordination entre les organismes des postes et de télécommunications des États européens. Le sigle CEPT est utilisé dans sa forme française dans les autres langues (comme pour l'usage du sigle PTT).

Historique[modifier | modifier le code]

À l'époque, les communications étaient assurées, en régime de monopole, par les administrations des postes et des télécommunications, alors appelées PTT (initialement Postes, Télégraphes et Téléphones ; puis Postes et Télécommunications).

La CEPT est fondée par dix-neuf États à Montreux, en Suisse, le 26 juin 1959.

Organisation[modifier | modifier le code]

La CEPT a été à l'origine de la création de l'ETSI en 1988, qui a depuis assuré les fonctions de normalisation.

La CEPT avait mis en place trois comités :

  • CERP (Comité européen des régulateurs postaux)
  • ERC (European Radiocommunications Committee, soit « Comité européen des radiocommunications »)
  • ECTRA (European Committee for Regulatory Telecommunications Affairs, soit « Comité des affaires réglementaires de télécommunications »)

L'ERC et l'ECTRA ont ensuite chacun établi un bureau à Copenhague :

  • ERO (European Radiocommunications Office, soit « Bureau européen des radiocommunications »)
  • ETO (European Telecommunications Office, soit « Bureau européen des télécommunications »)

En 2001, l'ERO a absorbé l'ETO, puis l'ERC et l'ECTRA ont fusionné, créant l'ECC (Electronic Communications Committee, soit « Comité des communications électroniques »)[1].

Pays membres[modifier | modifier le code]

Pays fondateurs (1959)[modifier | modifier le code]

19 pays représentés par 23 administrations :

Pays membres actuels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Electronic Communications Committee - ERO information », sur ERO,‎ 15 octobre 2007 (consulté le 29 octobre 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]