Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs

Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi 1901
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation 1976
Identité
Siège 79, avenue Denfert-Rochereau, Paris
Président Christian Lerminiaux
Vice-président François Cansell, Jean-Marie Chesneaux et Valérie Cabuil
Site web Site officiel

La conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs ou CDEFI est un ancien organisme public, devenu association reconnue d'utilité publique, qui regroupe l'ensemble des écoles d'ingénieurs françaises.

Elle joue un rôle consultatif et représentatif auprès de l'État, des structures de recherche, des institutions européennes et internationales.

La conférence était originairement un organe consultatif ministériel, créé en 1976 et régi par les articles D.233-6 à D.233-12 du code de l'éducation, largement remaniés par le décret no 2006-428 du 11 avril 2006[1], qui en élargit le champ d'action. Elle était alors présidée de droit par le ministre chargé de l'Enseignement supérieur.

La loi relative aux libertés et responsabilités des universités, promulguée en août 2007[2], a imposé sa transformation en association loi de 1901, libre de désigner son propre président. Cette transformation est effective depuis l'adoption de ses nouveaux statuts le 1er février 2008.

La CDEFI est présidée par Christian Lerminiaux[3], également président de l'Université de technologie de Troyes (UTT). Le bureau de la CDEFI est aussi constitué de trois vice-présidents : François Cansell, directeur de l'IPB, Jean-Marie Chesneaux, directeur de Polytech' Paris-UPMC et Valérie Cabuil, directrice de Chimie ParisTech.

L'action de la CDEFI est coordonnée par quatre commissions de travail :

  • la commission "structuration de l'enseignement supérieur", présidée par Pascal Ray, directeur de l'IFMA
  • la commission "développement et partenariats", présidée par Elisabeth Crépon, directrice de l'ENSTA ParisTech, à l'intérieur de laquelle Jacques Gelas, ancien directeur de l'École nationale supérieure de chimie de Clermont-Ferrand, anime un groupe de travail sur les affaires internationales.
  • la commission des "moyens", présidée par Marc Renner, directeur de l'INSA Strasbourg
  • la commission "formation et société", présidée par Etienne Craye, directeur de l'Ecole centrale de Lille
  • la commission "recherche", présidée par Armel de la Bourdonnaye, directeur de l'ENPC


La structure exécutive est chargée de répondre aux besoins des écoles et de mettre en œuvre les actions décidées par la commission permanente, organe décisionnel composé de directeurs d'établissements. Elle se compose de quatre chargés de missions assistés dans leur action par un secrétariat.

La CDEFI est l'opérateur financier des programmes FITEC.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un nouveau cap pour la CDEFI, 05 février 2008, consulté sur site www.educpros.fr le 24 décembre 2011
  2. Loi n° 2007-1199 du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités (1), consulté sur site www.legifrance.gouv.fr le 24 décembre 2011
  3. Christian Lerminiaux est élu Président de la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs (CDEFI), 6 juin 2011, consulté sur site journaldesgrandesecoles.com le 24 décembre 2011