Conférence de La Havane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Hotel Nacional.

La conférence de La Havane est une réunion de la mafia organisée par Lucky Luciano à sa sortie de prison en décembre 1946 dans l'Hotel Nacional à La Havane pour réaffirmer son emprise sur la Commission.

Histoire[modifier | modifier le code]

Luciano se rendit à Cuba où il organisa (avec Meyer Lansky, Frank Costello et Joe Adonis) une réunion qui fut l'occasion pour lui de réaffirmer son leadership sur le syndicat du crime (Capo di tutti capi).

Joseph Bonanno, Vito Genovese, Tommy Lucchese, Carlos Marcello, Willie Moretti, Joe Profaci, Abner Zwillman, Bugsy Siegel, Bo Weinberg, Albert Anastasia, Vincenzo Mangano, Sal Narducci, Carmine Tramunti et Santo Trafficante Sr étaient également présents.

Cette réunion engendra des décisions de première importance comme l'investissement massif dans les casinos de la Havane, l'assassinat de Bugsy Siegel, qui après ses investissements à Las Vegas, n'avait pu rembourser les sommes prêtées par la Commission. Par ailleurs, il formula un arbitrage dans la rivalité entre Albert Anastasia et Vito Genovese. Ce dernier, ambitieux, vindicatif, qui souhaitait le retrait de Luciano (la gestion de sa famille, que convoitait Genovese, avait été confiée à Costello et Lansky), provoqua une vive altercation.

Luciano y annoncera aussi qu'il se retire à Naples d'où il dirigera ses affaires, suite aux pressions du gouvernement américain sur le gouvernement du dictateur cubain Fulgencio Batista.

Frank Sinatra fut également présent à la conférence afin d'assurer l'animation des soirées de gala[1].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

La conférence de la havane a inspiré une scène du film Le Parrain 2 (1974) dans laquelle la mafia, les hommes d'affaires américains et les dirigeants cubains s'étaient réunis.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]