Confédération des grandes loges unies d'Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Confédération des Grandes Loges Unies d’Europe (GLUDE) est une organisation maçonnique fondée à Paris le 18 juin 2000. Elle réunit des obédiences autour de l'« écossisme », c'est-à-dire principalement autour du rite écossais ancien et accepté ou d'autres rites écossais.

Historique[modifier | modifier le code]

La Confédération des Grandes Loges Unies d’Europe a été fondée par un traité d’union signé par trois Grandes Loges : la Grande Loge de France, la Grande Loge traditionnelle et symbolique Opéra et la Grande Loge nationale de Yougoslavie (devenue depuis Grande Loge Nationale de Serbie).

Les membres[modifier | modifier le code]

En 2008, neuf Obédiences constituent cette confédération :

  • la Grande Loge des Canaries,
  • la Grande Loge de France,
  • la Grande Loge de Grèce du REAA[1],
  • la Grande Loge maçonnique générale italienne,
  • la Grande Loge nationale portugaise[2],
  • la Grande Loge nationale de Serbie[3],
  • la Grande Loge nationale de Roumanie[4],
  • la Grande Loge traditionnelle et symbolique Opéra,
  • la Grande Loge unie du Liban[5],
  • la Grande Loge nationale de Roumanie 1880
  • la Grande Loge unie du Maroc[6]
  • la Grande Loge unie de Russie[7]

Par le biais des Loges de la Grande Loge de France dans le Monde[8], elle est présente dans plus de 23 pays à travers le monde.

Les obédiences qui composent la confédération en 2012 sont :

  • GL d'AUTRICHE du REAA
  • GL de BULGARIE
  • GL des CANARIES
  • GL Confédérée d'ESPAGNE
  • GL de FRANCE
  • GL Traditionnelle et Symbolique Opéra (FRANCE)
  • GL de GRÈCE du REAA
  • GL de HONGRIE du REAA
  • Sérénissime GL d'ITALIE
  • GL de LETTONIE
  • GL Unie du MAROC
  • GL de MOLDAVIE
  • GL Nationale du PORTUGAL
  • GL Nationale de ROUMANIE
  • GL Unie de RUSSIE
  • GL Nationale de SERBIE

Le fonctionnement[modifier | modifier le code]

La « Grande Charte maçonnique »[modifier | modifier le code]

La « Grande Charte maçonnique » qui la fonde a pour objectif de :

  • regrouper, dans un esprit et une organisation communs, qui respectent la souveraineté et l’autonomie de chacune, les puissances maçonniques symboliques qui déclarent souscrire à la franc-maçonnerie régulière et traditionnelle, notamment par la pratique d‘un rite de haute spiritualité,
  • aider à la renaissance de la franc-maçonnerie dans des pays où, jadis florissante, elle a été persécutée par des totalitarismes divers,
  • accompagner la construction européenne afin que se constitue autre chose qu’une zone de libre-échange.

Par ailleurs, sa forme confédérale exclut tout transfert de souveraineté, laissant à chaque obédience la maîtrise totale de ses décisions.

Les sept principes fondateurs[modifier | modifier le code]

Les « Sept Principes fondateurs » de la Confédération sont les suivants[réf. souhaitée] :

  1. la franc-maçonnerie régulière et traditionnelle est un ordre initiatique universel fondé sur la fraternité,
  2. elle travaille à la Gloire du Grand Architecte de l'Univers,
  3. les trois « grandes lumières » placées sur l’autel des serments sont un « Volume de la Loi sacrée », le compas et l’équerre ; les obligations sont prêtées sur les trois grandes lumières,
  4. la franc-maçonnerie régulière et traditionnelle proclame son indéfectible fidélité et son total dévouement à la patrie,
  5. en Loge, toute controverse portant sur la politique et la religion est proscrite,
  6. référence est faite aux « Anciennes obligations » et aux Constitutions d'Anderson de 1723.
  7. elle réunit dans un lieu, dont l'entrée est réservée aux seuls Maçons, des hommes libres et de bonnes mœurs, travaillant un rituel traditionnel inspiré par les textes bibliques ayant trait à la construction du Temple de Jérusalem et aux personnages majeurs qui y prirent part

Extrait des Statuts[modifier | modifier le code]

Les statuts de la Confédération contiennent également les éléments suivants :

  • la Confédération regroupe des obédiences maçonniques symboliques dont le siège se situe en Europe, sur un territoire limitrophe ou autour de la Méditerranée (l’Europe étant considérée non seulement sous son aspect géographique, mais avant tout comme symbole d‘humanisme et de rapprochement),
  • chaque obédience a la faculté de pratiquer le(s) Rite(s) de son choix, à condition qu'il s'agisse d'un rite symboliste, humaniste et spirituel, référé aux principes de la maçonnerie traditionnelle et respectant le principe de non-mixité,
  • elle a pour objet de coordonner l’action de ses membres en ce qui concerne : la contribution à l’édification de l’Europe dans une perspective spirituelle, culturelle et humaniste, l’action caritative et humanitaire, le rapprochement des puissances maçonniques,
  • la qualité de membre ne peut résulter que d’une décision prise à l’unanimité (¾ ?) des membres existants ; en outre, sont également prises à l’unanimité les décisions concernant les actions communes à caractère humanitaire ou caritatif, ainsi que l’organisation de colloque ou réunion publique,
  • les membres de la Confédération se réunissent au moins une fois par an en assemblée intitulée « Comité de Coordination »,
  • l’administration de la Confédération est confiée à un président élu par l'ensemble des membres pour trois ans
  • le président actuellement en exercice est le passé Grand Maître de la Grande Loge de France, Alain Graesel, élu en juin 2010, qui a succédé à Jean Claude Bousquet, ancien Grand Maître de la Grande Loge de France,
  • Bernard Bertry a été élu président d'honneur pour la même période.
  • les membres versent une cotisation annuelle.

Les objectifs[modifier | modifier le code]

L’actualité des GLUDE est triple [réf. souhaitée]:

  • Se positionner comme une alternative régulière et indépendante
  • Réfléchir sur la notion d’éthique propre à chaque obédience
  • Faciliter les inter-visites en créant un « passeport maçonnique européen ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grande Loge de Grèce du REAA
  2. Grande Loge nationale portugaise
  3. Grande Loge nationale de Serbie
  4. Grande loge nationale de Roumanie
  5. Grande Loge unie du Liban
  6. Grande Loge Unie du Maroc
  7. Grande Loge Unie du Russie
  8. La Grande Loge de France dans le Monde

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert G. Davis, The Plumbline,Vol 8, N°2, Société de Recherche du Rite Écossais (Suprême Conseil des États-Unis, Juridiction Sud),‎ 2000[1],[2]