Condrieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le vin, voir condrieu (AOC).
Condrieu
Vue panoramique de Condrieu et des Roches-de-Condrieu en juillet 2012.
Vue panoramique de Condrieu et des Roches-de-Condrieu en juillet 2012.
Blason de Condrieu
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Lyon
Canton Condrieu
(chef-lieu)
Intercommunalité Communauté de communes de la région de Condrieu
(siège)
Maire
Mandat
Thérèse Corompt
2014-2020
Code postal 69420
Code commune 69064
Démographie
Gentilé Condriots
Population
municipale
3 828 hab. (2011)
Densité 416 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 27′ 50″ N 4° 46′ 06″ E / 45.4638888889, 4.76833333333 ()45° 27′ 50″ Nord 4° 46′ 06″ Est / 45.4638888889, 4.76833333333 ()  
Altitude Min. 146 m – Max. 460 m
Superficie 9,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte administrative du Rhône
City locator 14.svg
Condrieu

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte topographique du Rhône
City locator 14.svg
Condrieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Condrieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Condrieu

Condrieu est une commune française, située dans le département du Rhône en région Rhône-Alpes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Quelques historiens[Qui ?] font remonter l'existence de Condrieu au IIIe siècle avant notre ère. La vocation viticole de la région était déjà connue du temps de Pline[réf. nécessaire], même si la composition et le goût des vins étaient sans doute très différents de ce qu'ils sont de nos jours.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Au XIe siècle, outre la production et le négoce du vin blanc, on note des activités de batellerie et de la fabrication industrielles d'étoffes et broderies. La ville fut fortifiée et entourée de murailles à la fin du XIIe siècle par Renaud de Forez, archevêque de Lyon. De ces fortifications ne subsiste qu'une tour du château qui domine la ville.

Renaissance[modifier | modifier le code]

Au XVIe siècle, à l'époque de l'arrivée du protestantisme, l'histoire de l'imprimerie à Lyon marque un virage. La région lyonnaise devient la capitale européenne de l'imprimerie et l'un des premiers lieux de tissage de la soie en France. Ce dynamisme profite aux campagnes. Le secteur de Condrieu et Pélussin accueille un ingénieur italien, Pierre Benay qui implante des moulins à dévider les cocons de soie, sous la protection du seigneur protestant Jean de Fay.

Période moderne[modifier | modifier le code]

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale la commune abritait un bureau de recrutement de la LVF, recouvert par une nouvelle façade à la fin des années 1990, portant encore, en plus des inscriptions invitant au recrutement, des peintures apposées par des résistants locaux, représentant la croix de lorraine et le V de la victoire.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les premiers textes attestent Conriacus, au Xe siècle, puis de Condriaco, en 1251. Pour les toponymistes l'origine est à chercher dans le nom d'un homme gaulois *Comerius, variété de Comarius, avec le suffixe -acum[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Victor Adolphe Malte-Brun (in la France illustrée, 1882) rapporte deux blasonnements :

« De gueules, au griffon d'or, affronté à un lion d'argent couronné d'or. »

« De sable à un chevron d'argent, chargé d'une billette du champ. »

Géographie[modifier | modifier le code]

Condrieu est située sur la rive droite du Rhône, à environ 11 km au sud de Vienne et 44 km au sud de Lyon, au pied des dernières pentes du Mont Monnet.

Vignobles de Condrieu vers 1925

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie en 1901-1902
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008   Thérèse Corompt PS Conseillère régionale de Rhône-Alpes
2e vice-présidente de la communauté de communes
1983 2008 Gabriel Montcharmont PS Conseiller général du Rhône (canton de Condrieu)
Président de la communauté de communes
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 3 828 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4 056 4 350 4 900 3 853 3 864 3 591 3 300 3 172 3 132
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 788 2 567 2 575 2 602 2 542 2 185 2 190 2 104 2 149
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 144 2 168 2 041 2 022 2 183 2 284 2 410 2 389 2 550
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
2 926 3 411 3 132 3 078 3 093 3 424 3 579 3 626 3 830
2011 - - - - - - - -
3 828 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Enseignement[modifier | modifier le code]

La ville de Condrieu dispose de cinq établissements scolaires.

  • une école maternelle publique et une privée
  • Une école primaire publique et une privée (école des Granges)
  • Un collège public (collège de Bassenon) et un collège privé (collège des marronniers)

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Au 1er mai a lieu la fête du vin et de la rigotte, fromage de chèvre local bénéficiant depuis peu d'une AOC. Ce jour de nombreuses animations ont lieu dans les rues de la ville, commerçants et artisans proposant des attractions diverses. Une biennale de sculpture sur bois est également mise en place depuis un dizaine d'années. véritable symposium, elle accueille des artistes de pays différents, travaillant sous l'œil du public la semaine précédant le 1er mai.
  • Au mois de juillet ont lieu les cafés de l'été, manifestation de musique, tous les mardis du mois installée à la terrasse des cafés de la ville. Le 14 de ce mois, on peut aller danser au bal populaire qui est suivi d'un feu d'artifice.
  • Le premier week-end d'août a lieu la vogue de Condrieu. Organisée chaque année par les conscrits âgés de 18 ans.
  • À l'automne et tous les deux ans, la fête du Rhône parcourt les rues de la ville et investit les berges du fleuve au son de fanfares et autres orchestres de rues.

Santé[modifier | modifier le code]

Cadre de vie[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Maison du maréchal de Villars, dite maison du gouverneur de la gabelle
  • Château de Condrieu (tour Garon)
  • Château du Rozay
  • Église Saint-Étienne : la première église de Condrieu aurait été construite au Ve siècle. En 1330, une nouvelle église gothique vit le jour à la demande des nobles et des bourgeois de la ville. Une société de huit prêtres est instituée en 1410 et dessert la paroisse. Pendant les guerres de religion, en 1562, les protestants détruisent l’église qui, après le retour d’une période de postérité est reconstruite en 1588. En 1758, trois nefs sont construites ainsi que le clocher avec ses trois cloches. En 1790, à la révolution, le curé de Condrieu se rebelle et refuse de prêter serment à la constitution. Les biens sont vendus (couvent de la Visitation-église). En 1905 les orgues sont installées.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Le vignoble de Condrieu

Les activités agricoles principales sont :

Sports[modifier | modifier le code]

Condrieu possède la particularité de pratiquer les joutes nautiques. C'est une activité sportive traditionnelle que pratiquent beaucoup de villages sur les bords du Rhône, dans la région Rhône alpes. Condrieu pratique les joutes de la méthode lyonnaise.

  • À la base de loisir Condrieu les Roches : ski nautique et baignade.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Éd. Larousse, 1968, p. 1754.
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :