Conclave de 1676

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Conclave de 1676
Armoiries pontificales de Innocent XIII.
Dates et lieu
Début du conclave 2 août 1676
Fin du conclave 21 septembre 1676
Lieu du vote Rome
Élection
Nombre de cardinaux 67-65
Nombre de votants 63
Personnages clefs
Camerlingue Drapeau : Italie Paluzzo Paluzzi Altieri degli Albertoni
Doyen Drapeau : Italie Francesco Barberini
Cardinal protodiacre Drapeau : Italie Francesco Maidalchini
Pape élu
Nom du cardinal élu Benedetto Odescalchi
Nom de pape Innocent XIII
Listes des papes : chronologie · alphabétique
Précédent Conclave de 1669-1670 Conclave de 1689 Suivant

Le conclave papal de 1676 fut convoqué à la mort du pape Clément X, le 22 juillet 1676, afin de lui désigner un successeur. Il eut lieu entre le 2 août et le 21 septembre 1676 et aboutit à l'élection du cardinal Benedetto Odescalchi qui fut élu 240e pape de l'Église catholique romaine et prit le nom d'Innocent XI[1].

Contexte[modifier | modifier le code]

À la mort du pape Clément X le 22 juillet 1676, le Collège des cardinaux est convoqué à Rome afin de lui élire un successeur. Le Collège était alors composé de 67 cardinaux, dont 44 étaient présent à l'ouverture du conclave. Le nombre de cardinaux présents augmenta à 63 avec l'arrivée des cardinaux étrangers, arrivés en retard[2]. Sept de ces cardinaux avaient été élevés au cardinalat par le pape Urbain VIII, douze par Innocent X, huit par Alexandre VII, dix-neuf par Clément IX et dix-neuf autres par Clément X. Parmi les cardinaux absents figuraient Friedrich von Hessen et Pascal de Aragon.

Avant l'entrée en conclave, une liste des candidats possibles au Saint-Siège circule parmi les cardinaux présents à Rome, mais seul le cardinal Benedetto Odescalchi faisait figure de "papabile" sérieux à l'ouverture des débats. Odescalchi s'était imposé comme un candidat crédible depuis la mort soudaine du prédécesseur de Clément X, le pape Clément IX le 9 décembre 1669, mais le gouvernement français avait alors opposé son exclusive à cette nomination. À la mort de Clément X, le roi de France Louis XIV envisage à nouveau d'utiliser son droit de veto contre l'élection du cardinal Odescalchi, qui était perçu comme trop favorable au Royaume d'Espagne. Mais, informé de sa popularité croissante au sein du Collège des cardinaux et auprès du peuple de Rome, il finit par accepter sa candidature et demanda aux cardinaux français de ne pas s'y opposer.

Benedetto Odescalchi, élu sous le nom d'Innocent XI

Lors du premier tour de scrutin, le 3 août 1676, le cardinal Odescalchi reçut 14 votes, 13 voix furent attribués à d'autres cardinaux et il y eut 25 abstentions. Au fil des tours, le nombre de cardinaux pouvant prétendre à l'élection allait en diminuant, mais lors du scrutin du 20 septembre, Odescalchi ne reçut plus que 8 voix, 19 voix étaient réparties entre les cardinaux Barberini, Rospigliosi et Alberizzi, alors que 30 cardinaux s'abstenaient toujours.

Finalement, le 21 septembre, Odescalchi fut entouré par ses partisans à l'intérieur de la chapelle du conclave et proclamé pape par acclamation plutôt qu'à l'issue d'un vote formel[3]. Chaque cardinal vint embrasser sa main. Une fois élu pape, Innocent XI fit jurer au Collège des cardinaux qu'il renonçait à la capitulation du conclave qui avait été rédigée lors du conclave précédant, avant d'accepter son élection. En mettant fin à cette capitulation, il supprimait toute tentative de limiter la suprématie pontificale. Innocent XI est finalement couronné pape le 4 octobre 1676. Pendant le conclave, la Sacré Collège perdit deux de ses membres après le décès des cardinaux Virginio Orsini et Carlo Bonelli.

Liste des cardinaux ayant pris part au conclave[modifier | modifier le code]

Nom Date d'élévation au cardinalat Fonction
Francesco Barberini évêque d'Ostia e Velletri, doyen du Collège des cardinaux
Ulderico Carpegna évêque de Porto e Santa Rufina, vice-doyen du Collège des cardinaux
Giulio Gabrielli évêque de Sabina
Cesare Facchinetti évêque de Palestrina
Girolamo Grimaldi-Cavalleroni évêque d'Albano
Carlo Rossetti évêque de Faenza
Niccolò Albergati-Ludovisi
Benedetto Odescalchi élu pape Innocent XI
Alderano Cibo évêque d'Iesi
Lorenzo Raggi
Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz archevêque de Paris
Luigi Omodei
Pietro Vito Ottoboni Futur pape Alexandre VIII
Francesco Albizzi
Carlo Pio di Savoia
Girolamo Buonvisi évêque de Lucca
Antonio Bichi évêque d'Osimo
Giacomo Franzoni évêque de Camerino
Pietro Vidoni
Gregorio Barbarigo évêque de Padoue
Girolamo Boncompagni archevêque de Bologne
Celio Piccolomini
Carlo Carafa della Spina
Alfonso Litta archevêque de Milan
Neri Corsini
Paluzzo Paluzzi Altieri degli Albertoni préfet de la Congrégation pour la propagation de la foi
Giannicolò Conti évêque d'Ancône
Giacomo Filippo Nini
Giulio Spinola évêque de Nepi et Sutri
Innico Caracciolo archevêque de Naples
Giovanni Delfino
Giacomo Rospigliosi légat apostolique en Avignon
Sigismondo Chigi
Emmanuel-Théodose de La Tour d'Auvergne
Luis Manuel Fernández de Portocarrero-Bocanegra y Moscoso-Osorio
Carlo Cerri évêque de Ferrare
Lazzaro Pallavicino
Camillo Massimi
Gaspare Carpegna préfet de la Congrégation des évêques et réguliers
Bernhard Gustave von Baden-Durlach, O.S.B.
César d'Estrées
Johann Eberhard Nidhard, S.J.
Pierre de Bonzi archevêque de Narbonne
Vincenzo Maria Orsini, O.P. évêque de Manfredonia, futur Benoît XIII
Francesco Nerli archevêque de Florence
Girolamo Gastaldi
Federico Baldeschi Colonna secrétaire de la Congrégation du Conseil tridentin
Galeazzo Marescotti légat apostolique à Ferrare
Alessandro Crescenzi évêque de Recanati et Loreto
Bernardino Rocci archevêque d'Orvieto
Fabrizio Spada
Mario Alberizzi archevêque de Tivoli
Philip Howard, O.P.
Francesco Maidalchini
Carlo Barberini
Decio Azzolino, iuniore
Paolo Savelli
Flavio Chigi seniore
Nicolò Acciaioli légat apostolique à Ferrare
Buonaccorso Buonaccorsi légat apostolique à Bologne
Felice Rospigliosi
Girolamo Casanate
Pietro Basadonna

Cardinaux absents du conclave[modifier | modifier le code]

Deux cardinaux, qui n'entrèrent pas dans le conclave, moururent à Rome pendant le sede vacante:

Nom Date d'élévation au cardinalat Fonction
Virginio Orsini, O.S.Io.Hieros., évêque de Frascati, il meurt le 21 août 1676
Carlo Bonelli Il meurt le 27 août 1676

Et deux autres cardinaux ne firent pas le déplacement à Rome:

Nom Date d'élévation au cardinalat Fonction
Friedrich von Hessen-Darmstadt, O.S.Io.Hieros
Pascual de Aragón-Córdoba-Cardona y Fernández de Córdoba

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Frederic J. Baumgartner, Behind Locked Doors: A History of the Papal Elections, Palgrave Macmillan, 2003, (ISBN 0312294638)
  2. (en) S. Miranda: Conclave papal de 1676
  3. (en) Valérie Pirie, The Triple Crown: An Account of the Papal Conclaves