Conclave de 1370

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Conclave de 1370
Armoiries pontificales de Grégoire XI.
Dates et lieu
Début du conclave 29 décembre 1370
Fin du conclave 30 décembre 1370
Lieu du vote Salle du conclave
Avignon
Élection
Nombre de cardinaux 20
Nombre de votants 18
Nombre de tours 1
Personnages clefs
Camerlingue Guillaume d'Aigrefeuille
Doyen Guy de Boulogne
Pape élu
Nom du cardinal élu Pierre Roger de Beaufort
Nom de pape Grégoire XI
Listes des papes : chronologie · alphabétique
Précédent Conclave de 1362 Conclave de 1378 Suivant

Le conclave papal de 1370 est convoqué à la mort du pape Urbain V, le 19 décembre 1370, afin de lui désigner un successeur. Il se tient du 29 au 30 décembre 1370. Lors de ce conclave, le Collège des cardinaux n'eut besoin que d'un seul tour de scrutin pour élire Pierre Roger de Beaufort cardinal-neveu de Clément VI à l'unanimité. De Beaufort devient ainsi le 201e pape de l'Église catholique romaine sous le nom de Grégoire XI.

Le déroulement du conclave[modifier | modifier le code]

Dix-huit des vingt cardinaux composant le Sacré Collège, présent à Avignon, entrent en conclave le 29 décembre 1370. Le jour suivant, lors de l’unique tour de scrutin, le cardinal Pierre Roger de Beaufort, cardinal-neveu de Clément VI et protodiacre du Sacré Collège, est élu pape à l'unanimité[1]. Il refuse dans un premier temps son élection, avant de l'accepter, selon une coutume répandue à l'époque. Il choisit alors Grégoire XI comme nom de règne. Le 2 janvier 1371 il est ordonné prêtre et le 3 janvier il est consacré évêque de Rome par le doyen du Collège des cardinaux Guy de Boulogne, et couronné de la tiare pontificale par le nouveau protodiacre Rinaldo Orsini en la cathédrale Notre-Dame des Doms d'Avignon[2].

Les cardinaux[modifier | modifier le code]

Sur les 20 cardinaux-électeurs, 18 participèrent au conclave. Neuf cardinaux avaient été créés par le pape Urbain V, cinq par Clément VI et quatre par Innocent VI.

La charge de camerlingue de la Sainte Église romaine, une des fonctions les plus importantes lors du sede vacante, était occupée par Arnaud Aubert[3], archevêque d'Auch et neveu du pape Innocent VI (alors qu'il n'était pas cardinal).

Nom Date d'élévation au cardinalat Fonction
Guy de Boulogne 20 septembre 1342 Doyen du Collège des cardinaux
Raymond de Canillac 17 décembre 1350
Guillaume de la Sudrie 18 septembre 1366
Gilles Aycelin de Montaigut 17 septembre 1361
Philippe de Cabassolle 22 septembre 1368
Pierre de Monteruc 23 décembre 1356
Guillaume de la Jugie 20 septembre 1342
Jean de Blauzac 17 septembre 1361
Guillaume d'Aigrefeuille 12 mai 1367 Camerlingue du Sacré-Collège
Stephen Langham 22 septembre 1368
Bernard du Bosquet 22 septembre 1368
Jean de Dormans 22 septembre 1368
Étienne de Poissy 22 septembre 1368
Francesco Tebaldeschi 22 septembre 1368
Pietro Corsini 7 juin 1370
Pierre Roger de Beaufort 28 mai 1348 Élu pape, il prend le nom de Grégoire XI
Rinaldo Orsini 17 décembre 1350
Hugues de Saint-Martial 17 septembre 1361

Étaient absent Anglic de Grimoard, frère du défunt pape et Pierre d'Estaing, tous deux considérés comme cardinaux-neveux d'Urbain V, restés en Italie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)G. Mollat, The Popes at Avignon 1305-1378, Londres, 1963, p. 59
  2. S. Miranda Cardinal Pierre Roger de Beaufort (Grégoire XI)
  3. Niccolò del Re, La Curia romana: lineamenti storico giuridici, Cité du Vatican, 1998, p. 296

Sources[modifier | modifier le code]